DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE
anipassion.com
Partagez | 
 

 comprendre la charia, principes et objectifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tinhinane

avatar

Messages : 359
Points : 483
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: comprendre la charia, principes et objectifs   Mar 5 Mai - 21:19

1. 1. Le besoin de l'humanité d'une législation Divine.                  



           L’homme a toujours trouvé des difficultés pour comprendre [par son propre raisonnement] le secret de son existence. Par conséquent, il se trouve dans l'incapacité de reconnaitre, dans toutes les affaires qu'il entreprend, celles qui sont dans son intérêt .



Les points de vue [entre les hommes], à ce sujet, étaient différents du moment que chacun avait sa propre perception de la chose. Aussi Dieu, dans Son immense sagesse a décidé de révéler Sa Charia afin de guider et aider les hommes à mieux cerner leurs intérêts et à prendre conscience de la nature de leur relation avec le Créateur.



Cependant si le besoin d’une Charia céleste est primordial, celui de la Charia Islamique l’est beaucoup plus du fait qu’elle soit universelle s'adressant à tous les peuples en tout lieu et tout temps. Elle présente quelques caractéristiques particulières : Totalité, globalité, divinité et autres que nous expliquerons dans ce qui suit.



1.2 La charia islamique et le droit positif

Avant d'aborder cette comparaison, nous donnerons une brève définition de chacun de ces concept : Le Droit positif

Etymologie :

           Droit : du latin directus, en ligne droite, direct.

           Positif : du latin positus, posé, placé, fondé, c'est le droit qui est posé.

L'expression "droit positif" désigne l'ensemble des règles de droit effectivement en vigueur dans un Etat ou un ensemble d'Etats. Cette notion, qui sous-entend également que les règles de droit sont issues des hommes eux-mêmes et non pas d'une divinité.



La Charia Islamique se distingue du droit positif par des caractéristiques qui la place bien au-dessus :

a. De part sa source [Divine]

La source principale de la législation Islamique demeure la Révélation Divine [le Coran et la Sunna], alors que le droit positif vient de l’homme qui [aussi parfait soit-il] demeure un être faible, fragile et impuissant. En somme la faiblesse du droit positif est due à la faiblesse de l’homme.



b. De part sa relation [étroite] avec la morale

La législation Islamique est étroitement liée à la morale. Nous voyons cela dans l'ensemble des principes qu'elle atteste tels que :

- Celui de l’intérêt public prédomine dans le cas d'opposition.

- Celui du droit du voisinage.


Dieu dit :

« Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers [vos] père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant. » Les femmes 36.

« Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux, ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient. » Le repentir 103.



Le Messager PSL de Dieu a dit :

« [L’Ange] Gabriel ne cessait de m’instruire sur [les droits de] mon voisin, au point où j’ai cru qu’il allait lui accorder le droit de m’hériter. »

« Que celui qui croit en Dieu et au jugement dernier, traite généreusement son voisin. »


Il faut avouer que ces principes moraux sont presque inexistants dans le droit positif.

c. De part la rétribution [Al-djaza’] spécifique

La législation Islamique se distingue par l’application d’un système de rétribution [châtiment et récompense] dans les deux mondes. Dans ce monde bas, elle rétribue les actes physiques [relevant des sens] et dans l’au-delà elle rétribue les actes moraux [relevant du cœur]. Par conséquent le musulman se trouve encouragé à observer les prescriptions Divines.


A l’inverse, le droit positif n’applique le système de rétribution que dans ce monde bas.

A suivre .....

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 359
Points : 483
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: comprendre la charia, principes et objectifs   Jeu 7 Mai - 11:07

Suite :

1. 3. Témoignages de quelques savants occidentaux et de congrès sur la validité et la grandeur de la Charia Islamique



Les propos de certains savants occidentaux justes et intègres se rejoignent ainsi que les conclusions faites dans certains congrès internationaux sur l’immensité et l’universalité de la Charia Islamique.



a. Témoignage de quelques savants occidentaux

Le Docteur Izaco Anssabato a déclaré :

« Dans plusieurs de ses recherches la charia Islamique dépasse les législations Européennes, plus encore elle fournit au monde la plus constante et la plus stable des législations. »



Le professeur Chabrel, doyen de la faculté de droit à l'université de Vienne a déclaré lors du congrès sur les droits en 1927 :

« L'humanité est fier d’avoir un homme tel que Muhammad (PSL). Il a pu, malgré son analphabétisme, fournir, il y a de cela quelques siècles, une législation, qui nous rendrait, nous les Européens, plus heureux, si l’on pouvait l’atteindre d’ici deux milles ans. »



Le Professeur David a dit :

« La Charia Islamique figure toujours parmi les meilleurs systèmes de jurisprudence du monde contemporain.»



b. Témoignage de quelques congrès :

Le congrès international sur le droit comparé qui s’est tenu à Lahay en 1937 dans lequel les conclusions suivantes ont été faites :

- Considérer que la Charia Islamique est une des sources de la législation générale.

- C’est une législation vivante capable d’évoluer.

- C'est une législation indépendante non copiée des autres législations.




Le congrès international des avocats qui s’est tenu à Lahay en 1984 a rendu les conclusions suivantes :

« Vu l’importance et la souplesse contenus dans la Charia Islamique, l'assemblée internationale des avocats doit adopter l’étude comparée de cette législation et encourager [les autres] à le faire. »



Le séminaire sur la « Semaine de la Charia Islamique » qui s’est déroulée du 02 au 07 juillet 1951 à la faculté de droit de Paris a conclu ce qui suit :

« Il est clair que les principes de la Charia Islamique sont dotés d’une valeur législative irréprochable, et les différentes écoles existantes au sein de cet énorme système législatif rend compte de la richesse du fiqh ainsi que la particularité de ses processus et méthodes. »


A suivre...

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 359
Points : 483
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: comprendre la charia, principes et objectifs   Lun 11 Mai - 22:22

Suite

les caractéristiques de la chariaa

La Charia Islamique est pourvu de caractéristiques propres qui fait d’elle un modèle de perfection qui ne peut être atteint par le droit positif. Parmi ses plus importantes caractéristiques, on citera :

1.   Elle est de source divine

2.    Elle est globale [dans le temps, l'espace, concerne toutes les générations et englobe toutes les lois]

3.   Le réalisme ( ainsi que la prise en compte du contexte dans lequel vit le musulman)

4.    La Charia prône le juste milieu

5.    La rétribution (châtiment et récompense) dans ce bas monde et l’au delà

6.    La constance et la souplesse

7.    L'équilibre entre les intérêts de l’individu et ceux de la collectivité


2. 1. De source Divine

      En d’autres termes, l’Auteur de la Charia Islamique est Dieu, et ses dispositions visent à mettre en relation les gens avec leur Créateur. Par conséquent, le fidèle doit se conformer à son [la Charia] contenu

Dieu dit dans le Coran :

« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son Messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident. » Les coalisés 36.

« Et éprouvez [la capacité] des orphelins jusqu'à ce qu’ils atteignent [l’aptitude] au mariage; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez- leur leurs biens. Ne les utilisez pas [dans votre intérêt] avec gaspillage et dissipation, avant qu’ils ne grandissent. Quiconque est aisé, qu’il s’abstienne d’en prendre lui-même. S’il est pauvre, alors qu’il en utilise raisonnablement: et lorsque vous leur remettez leurs biens, prenez des témoins à leur encontre. Mais Allah suffit pour observer et compter. » Les femmes 06.

Il en résulte de cette première propriété les conséquences suivantes :

- La Charia Islamique est complète, car elle nous vient de notre Créateur tout Puissant possesseur de la complétude absolue. C’est une œuvre achevée et dénuée de carences.
- La Charia Islamique est infaillible, ce qui la préserve de l’injustice et de l’impartialité. Sa puissance réside dans le fait qu’elle s’appuie sur la justice absolue de Dieu
- La Charia Islamique a, pour le fidèle, un caractère sacré, inviolable et fait l’objet d’un sentiment de révérence.

2. 2. Globale [de par le temps, le lieu, concerne toutes les générations et englobe toutes les lois]

a. Globale de part le temps

La Charia Islamique ne peut être réformée, suspendue ou abrogée. C’est la Loi qui gouverne les musulmans jusqu’à la fin des temps.

b. Globale de part le lieu

La Charia Islamique n'a pas de limite géographique, c'est la lumière Divine qui doit rayonner sur toute la planète.

c. Concerne toutes les générations

La Charia Islamique s’adresse à toute l'humanité dans son ensemble, Dieu dit dans le Coran :

« Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. » Sabâ 28.

« Dis: "Ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez- le afin que vous soyez bien guidés". » Les limbes 158.

« Et Nous ne t’avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. » Les Prophètes 107.

« Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de discernement sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers. » Le discernement 01

Le Messager PSL de Dieu a dit : « [Habituellement] le Prophète fût spécialement envoyé à son peuple, alors que je suis envoyé à l’ensemble des gens. »

d. Englobe toutes les lois

La Charia Islamique traite de toutes les questions de la vie, elle indique à l’homme le bon chemin vers la foi, elle lui montre clairement les conditions et les effets de sa lieutenance [sur terre], elle s’adresse à lui durant les différentes étapes de sa vie, de même qu’elle régit toutes ses relations : avec Dieu, avec lui même et avec les autres.



2. 3. En phase avec la réalité (et le contexte de vie) des musulmans

    La réalité (contexte dans lequel vit le fidèle) des fidèles est sérieusement prise en considération lorsque l’autorité légifère. En effet, selon les cas, la Charia applique le principe d’allégement [et de suppression de la gêne] comme par exemple :
1/ L'allégement par exemption où la rigueur du respect de la qibla durant la salât cesse pour celui qui a une excuse légale, de ce fait le fidèle accomplit sa prière en s’orientant vers une direction qui n’est pas nécessairement celle de la Mecque.
2 / L'allégement par l’alternative, telles que les ablutions avec une matière autre que l’eau [ablution sèche ou tayammum], en cas de maladie ou de pénurie d’eau
3 / Ou encore la consommation d’un aliment illicite en cas de contrainte. Le Coran dit :
« Certes, Il vous est interdit [de manger] la chair des bêtes mortes, le sang, la viande de porc et [celle de] tout animal sur lequel on aura [en l'égorgeant] invoqué un nom autre que celui de Dieu. Cependant, celui qui est contraint [d'en consommer] par nécessité, et non volontairement ou pour transgresser, ne commet aucun péché. Dieu est Tout Indulgent, Tout Miséricordieux. » Baqara 173.

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 359
Points : 483
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: comprendre la charia, principes et objectifs   Lun 11 Mai - 22:23

2. 4. Le juste milieu

La règle de la Charia Islamique est de garder, en tout, un juste milieu. Et ce en adoptant la position médiane lorsqu'il s'agit de légiférer sur les questions et affaires qui concernent les musulmans. Ceci lui procure force et constance. Les dispositions prises pour sont toujours situées à mi-distance des extrémités et des excès. En effet et à titre d'exemple :  

1 / La Charia Islamique autorise la propriété individuelle maîtrisée [qui n’est ni interdite ni libérée]
2 / Elle incite au courage [qui est la position médiane entre lâcheté et l'imprudence].
3 / Elle ordonne la dépense [qui doit s'éloigner avarice et gaspillage]
Le Coran dit :

« Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou [par avarice], et ne l'étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné. » Le voyage nocturne 29.



2. 5. Réuni la rétribution dans ce bas monde et l’au delà

La Charia Islamique et le droit positif sont d’accord sur le principe rétribution (châtiment) du contrevenant [si son délit est prouvé] dans ce bas monde.

Cependant le droit positif se désintéresse totalement du monde de l’au-delà, à l’inverse la Charia annonce, aussi, le châtiment au contrevenant dans l’au-delà. De plus la rétribution ne ce limite pas uniquement au châtiment en cas de délit mais aussi à la récompense dans le cas des bonnes actions. Chose que n'existe pas du tout dans le droit positif.

de ce fait elle réunit les deux types de rétribution (Châtiment et récompense) : celle de ce bas ce monde et celle de l’au delà.



2. 6. Elle est en même temps constante et souple

La Charia Islamique réunit deux qualités importantes : La constance [haute expression de sa puissance] et la souplesse [grande faculté d’adaptation].

Sa constance apparaît dans ses fondements, son essence et ses textes établis, quand à sa souplesse, elle apparaît dans le traitement des questions secondaires, partielles ou présomptives.

En d’autres termes sa constance lui permet de se différencier  et de se démarquer des autres lois de l'empêcher de se fondre dans ces dernières ou de se déformer.

Sa souplesse lui confère le pouvoir de s’adapter aux exigences du moment, de se mettre en harmonie avec les circonstances et l'actualité du monde d'aujourd'hui.



2. 7. Elle réalise un équilibre entre les intérêts de l’individu et ceux de la collectivité

La Charia Islamique [contrairement au droit positif] réalise un équilibre entre l'intérêt de l’individu et celui de la collectivité.

Elle s’interdit d’avoir une préférence ou un penchant pour le collectivité au détriment de l'individu et inversement.

-Fin-


source : http://www.bouizeri.net/

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 359
Points : 483
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Le Dr hamoud Hambli et les droits de l'homme   Mer 20 Mai - 22:54

conférence du Docteur Hamoud HAMBLI le 17 mars 1992

http://www.bouizeri.net/arab/index.php?option=com_webplayer&view=video&wid=31&orderby=featured&Itemid=61

ci-dessous, un résumé de la vidéo : "les droits de l'homme entre la charia islamique et le droit positif"
-----

Introduction


   Les droits de l’homme est un thème vaste et compliqué, mais nous allons essayer de suivre son parcours à travers l’histoire de l’homme et son état actuel. Nous  tâcherons d’étudier le sujet sur le plan religieux. C’est l’objectif de cette étude, cette idée  a été longuement débattue, aussi il serait bon de connaitre la position de l’islam.
A l’instar de chaque thème exposé dans les études humaines contemporaines, on doit savoir : que c’est devenu un slogan des non musulmans, de même c’est l’un des sujets les plus commentés parce que les droits de l’homme sont des  sujets  controversés   en Occident. Puisque ils ont été longtemps bafoués et violés, par la suite l’histoire a bien dévoilée cette vérité.
Une rétrospective s’impose ; l’humanité comme on le sait vivait dans les conflits et guerres, il y a eu un bon nombre de sacrifices pour obtenir ces droits.
Les facteurs qui ont favorisé la naissance du mouvement des droits de l’homme. Par le passé on y retrouve aucune référence même en période de transition  à la ‘Cité politique’  à Rome, de même qu’au Moyen-âge existaient des oppositions entre les gens forts et  faibles,  entre les gouvernés et les gouverneurs. Ceci est la cause principale ayant suscité l’émergence du mouvement des droits de l’homme, lequel commença à l’époque de la Renaissance vers le 16eme siècle.
 

Les facteurs d'émergences


Les messages divins

Ils confirmèrent  la divinité de Dieu, Le Tout-Puissant que l'humanité entier adore et glorifie. Entre autres, ils condamnent la tyrannie et l’esclavage dont souffrait l’humanité. Les messages divins sont en l’occurrence; l’islam et le  christianisme.

Les esprits intellectuels

Ils ont été guidés par quelques intellectuels occidentaux à l’exemple de Jean-Jacques Rousseau, Jean Luck et bien d’autres.

Les facteurs économiques

Ils ont leurs rôles car le mouvement  de bourgeoisie est apparu à la fin de la période féodale. Ils n’ont pas admis l’exploitation des esclaves par les féodaux, ils les ont libérés pour les ré exploité à leur tour dans les usines et les grandes villes.Les bourgeois ont aussi unifié le pouvoir et changé le régime qui régnait.

L’ère de la révolution

Elle s’est manifestée après que les libéraux et les intellectuels, hommes de science ont souffert des dominations de l’église, de l’oppression à toute nouvelle idée, à la science en général.


Tous ces facteurs combinés ont été derrière l’émergence de mouvements des droits humains dirigés par le mouvement bourgeois émergent.
Des personnes installées dans les ville ont commencé à récolter de l’argent pour diriger le nouveau mouvement de l’homme à leurs profits, en disant qu’il fallait diriger le mouvement économique à savoir aussi que les droits de l’homme doivent être absolus et l’école un droit naturel. Ces droits seront uniquement juridiques et  officieux.  Ils donneront juste la chance à certains  individus sans qu’ils  en bénéficient réellement. Le commerçant jouira du droit de transporter ses marchandises,  la liberté d’expression aussi. Mais ces droits   concernent uniquement  ceux qui ont les moyens matériels,  c’est pour cela que ces droits existaient seulement dans la forme, non réels y compris les droits personnels, intellectuels, économiques et le droit d’égalité  qui est le pilier de la démocratie.
Aux 18ème et 19ème siècles, l’égalité n’était que  partielle, parce que les hommes n’avaient pas égaux les conditions de vie.   Tout ce climat a causé l’apparition de l’injustice sociale, de l’oppression et du prolétariat, en somme  les premières victimes du non respect des droits de l'homme. Il eut beaucoup d'abus et d'oppression dans les grandes villes. Le refus de cette situation s’est vu dans les rassemblement devant les usines. Avec la première guerre mondiale, beaucoup de revendications économiques sociales ont vu le jour, pour revendiquer les droits collectifs.


2. Catégories des droits de l’homme :

Les droits traditionnels personnels peuvent se classer en quatre catégories principales comme suit :


Droits personnels

- Droit à la sécurité ; l’être humain a le droit à la sécurité,
 il ne doit pas être arrêté sans garanties.
- Ne pas attenter les gens dans leurs domiciles.
- Correspondance confidentielle.
- La liberté du passage.

Droits intellectuels

Liberté de culte : en Europe, existaient de nombreux conflits entre l’église et les intellectuels, les juifs souffrirent énormément de cet état de faits. La liberté d’expression, de liberté et du droit à l’enseignement étaient aussi réprimés.
Droits économiques  y compris le droit de possession, le droit au travail, et du commerce.

Droits politiques

participer et gérer les affaires du pays comme le droit  de vote, l’accès aux fonctions publiques pour tous (l’égalité) entre tous les citoyens.

Principe d’égalité

droit acquis à tout individu, il comprend tous les droits et toutes les libertés, il doit être appliqué au même pied d’égalité. Ce droit était juste officieux, après de maintes revendications, il a évolué.

Droits sociaux :

Le droit à l’enseignement et à la culture : ces droits sociaux sont reconnus par les pays communistes qui les ont proclamés, de même que les capitalistes et la plupart des pays occidentaux. Sur l’échelle internationale des déclarations et des accords sont apparus.
1. Déclaration des droits de l’homme pour l’individu en 1789
   dominé par l’aspect personnel.
2. Déclaration d’indépendance des Etats-Unis
3. La déclaration  universelle des droits de l’homme 1948.
4. Les accords concernant les droits civils et politiques ;
   les accords économiques et sociaux adopté en 1966.
 
3. Vision de l’islam sur les droits de l’homme.

L’Islam fut le premier à avoir proclamé les droits de l’homme aussi, il serait bon de rappeler que la religion musulmane a une vision différente des lois et des traités que l’on connait, car l’être humain dans la charia islamique  est responsable et a des obligations morales avant qu’il ne soit possesseur de droits et de libertés. Il est à rappeler que ces notions  évoquées sont de source divine, et que chaque  droit consenti à l’homme est un don de Dieu, aussi il est limité, car la loi musulmane ne reconnait pas de droit absolu en plus de ce qu’elle a donné comme droit à l’être humain ( concernant les obligations).
L’Islam a proclamé un ensemble de droits individuels (sus-cités) : Les cinq catégories et de droits sociaux lesquels n’ont pas été proclamés par l’occident que ces dernières années. Les droits sont cités avec les premiers versets vue leur importance. Aussi ils évoquent le droit de solidarité et  d’autres droits sociaux y compris le droit à la culture, le premier verset étant pour rappel: Lis au nom de ton Seigneur. Ceci prouve que la charia a devancé tout le monde en reconnaissant les droits de l’homme, et son avance fut établie, en créant l’équilibre entre les droits personnels et les droits sociaux. Car il y a une contradiction entre ces droits, s’il y avait un excès dans la protection des droits individuels. On néglige les droits de la  société et son intérêt vice versa, aucun gouvernement ne peut échapper à cette faille.
Lorsque les droits individuels et les droits de la société se contredisent, l’Islam favorise l’intérêt de la société et maintient un équilibre entre les deux. Puisque le droit de l’être humain à la vie, à la sécurité, à la possession, à la pensée ne lui permet pas d’atteindre le droit à la sécurité de la société, à la stabilité et aux valeurs. D’autre part, l’individu a aussi une obligation envers le pauvre en lui versant la zakat (aumône légal). Lorsqu’on évoque l’égalité absolue, cela signifie qu’il y a des devoirs à accomplir en même temps que  des faveurs à attribuer à certaines personnes; c'est-à-dire qu’on doit prendre en considération selon les conditions et les circonstances des individus pour qu’elles soient compatibles avec leurs situations pour pouvoir établir une justice selon les prescriptions divines.

http://www.bouizeri.net/francais/index.php?option=com_content&view=article&id=2:dr-hamoud-hambli&catid=6:savants-du-droit-chemin&Itemid=29

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comprendre la charia, principes et objectifs   

Revenir en haut Aller en bas
 
comprendre la charia, principes et objectifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'énigme de l'hélium 3 : une clé pour comprendre la Terre !
» Aide pour comprendre ce problème
» Un beau texte qui nous fait comprendre la Co-Redemption de Marie
» personnes ne peut comprendre!!!!
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam.-
Sauter vers: