DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE

Partagez | 
 

 la règle des nouveautés et innovations rejetées dans la religion musulmane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tinhinane

avatar

Messages : 356
Points : 478
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: la règle des nouveautés et innovations rejetées dans la religion musulmane   Lun 24 Nov - 23:31

salam

Il incombe à tout croyant de connaître la règle des nouveautés et innovations rejetées en Islam et de prendre en considération et de bien comprendre le verset suivant :

"Aujourd'hui Je vous ai parachevé votre religion " S5 V3

Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « Toute nouveauté est une innovation, toute innovation est égarement, et tout égarement est au feu ».

Par cette parole qui est une règle d'or, le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a clairement indiqué que toute innovation (donc la totalité des innovations sans exception) allait à l'encontre de la religion, et plus d'un Hadith authentique vont dans ce sens.

les savants définissent la Bid'a (innovation) comme suit : 

1/ « Vouer un culte à Allah par une adoration qui n'a pas été légiférée » 

ou encore

2/ « vouer un culte à Allah par une adoration  
que ne faisait pas le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui ni les Califes bien guidés ». 

La première définition est tirée du verset 21 S 42. « Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises »

La deuxième définition est tirée du hadith : « Celui qui innove dans nos enseignements ses œuvres seront rejetées ».

Par conséquent, les innovations qui touchent les enseignements du Prophète dans l'adoration et la religion, sont considérées comme un égarement.  En somme, toute personne qui voue un culte à Allah au biais d’une pratique ou parole qui n’a pas été légiférée dans le Coran et la tradition prophétique est considérée comme innovatrice, que ce soit au sujet des noms et attributs Divins ou en matière de la législation islamique.

Paradoxalement une nouveauté au niveau culturel ou au niveau du progrès technique entre dans le libre choix de chacun, tant que cela n'entraîne pas une infraction dans la religion d'Allah. Et ce n'est pas contre ce genre d'innovation que le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) nous a mis en garde.

on lit dans un hadith ce qui peut prêter à confusion :

« Celui qui apporte une bonne tradition (Sounnah Hassana) en Islam en aura sa récompense et la récompense de celui qui la met en pratique après lui, sans qu'aucun ne soit lésé dans sa récompense. Et celui qui apporte une mauvaise tradition (Sounnah Sayi-a) en portera le fardeau et celui  de ceux qui la mettent en pratique après lui, sans qu'aucun d'eux ne soient déchargés de leur fardeau »

Il est donc nécessaire de citer le Hadith dans son intégralité, comme il fut rapporté d’après Mouslim, Ahmad et d'autres :

Spoiler:
 

Etymologiquement le mot sounna veut dire « tradition » ou « coutume ».

la différence entre une bonne et une mauvaise coutume :

1/ SOUNNAH SAYI-A (mauvaise coutume) Il s'agit-là des Bida' en matière de religion qui sont toutes un égarement.

2/ SOUNNAH HASSANA (bonne coutume)   se divise en trois :

*/ engagement d’une personne à débuter la pratique d’une bonne coutume comme dans le cas du Ansar mentionné dans le Hadith ci dessus). Car le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : « Il n’y a pas une chose qui vous rapproche du Paradis (Parole ou action) sans que je ne vous l’ai montrée, et il n’y a pas une chose qui vous rapproche de l’Enfer (parole ou action) sans que je ne vous en ai mis en garde ».

*/ Une Sounnah ayant été légiférée, en l’occurrence, au temps du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) puis qui fut délaissée puis à nouveau revivifiée et pratiquée par une personne qui par son action aura incité les autres à le suivre et faire de même.

*/ projeter un des moyens utiles pour l'accomplissement de ce qui est légiféré. Par exemple : construction des écoles et l’impression des livres qui ne sont pas un moyen d’adoration en soi mais un moyen pour les autres afin de les aider dans leur quête du savoir, et ceci est inclus dans la parole de sagesse du prophète pbsl qui apporte une bonne tradition (Sounnah Hassana) en Islam en aura sa récompense et la récompense de celui qui la met en pratique après lui.

oua Allahou aalam.

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la règle des nouveautés et innovations rejetées dans la religion musulmane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème ordre annulation recette
» Prélèvement et 5117
» Tu as rejeté loin de toi toutes les vanités du monde
» Les nouveautés de la Saint-Hip'aux cactus 2010
» nouveauté des programmes: histoire des arts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam.-
Sauter vers: