DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE

Partagez | 
 

 Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .   Jeu 25 Sep - 16:19

 انطَلَقْنا مع رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم من مكةَ إلى المدينةِ ، فلما أَتَيْنا وادي الْأَزْرَقِ ، قال : أَيُّ وادٍ هذا ؟ قلنا : وَادِي الْأَزْرَقِ . قال : كأنما أنظرُ إلى موسى ، فنَعَت من طولِه وشعرِه ولونِه ، واضِعًا أُصْبُعَيْهِ في أُذُنَيْهِ له جَوَازٌ إلى اللهِ بالتلبيةِ مارًّا بهذا الوادي ، ثم نَظَرْنا حتى أَتَيْنا قال داودُ : أَظُنُّهُ ثَنِيَّةَ موسى . فقال أَيُّ ثَنِيَّةٍ هذه ؟ . فقلنا ثَنِيَّةُ موسى . قال : كأنما أنظرُ إلى يُونُسَ على ناقةٍ حمراءَ خِطَامُ الناقةِ خَلِيَّةٌ عليه جُبَّةٌ له من صُوفٍ بهذه الثَّنِيَّةِ مُلَبِّيًا .
[right]الراوي: عبدالله بن عباس المحدث: الألباني - المصدر: صحيح ابن خزيمة - الصفحة أو الرقم: 2632
خلاصة حكم المحدث: إسناده صحيح


Nous sommes partis de La Mecque vers la Médina en compagnie du messager d'Allah, quand nous somme arrivé à la vallée Al-Azraq, il nous a demandé :Comment s'appelle cette vallée? Nous avons dit ,la vallée d'Al Azraq. Et il a dit :C'est comme si je voyais Moïse-en décrivant sa longueur, ses cheveux et sa couleur-mettant ses doigt dans ses oreille répandant à l'appel d'Allah (pour le pèlerinage de la Caaba ,la maison sacrée) passant cette vallée. Puis nous sommes allé jusqu'à un passage dans la montagne (Daoud ,dit :je pense la passage de Moïse)et il a dit (le prophète saws):Et quel est ce passage de montagne? Nous avons dit: le passage de Moïse. Il a dit :C'est comme si je voyait à Jonas sur une camelle rouge les rennes de la camelle libres, s'habillant une djellaba en laine dans ce sentier répondant à l'appelle d'Allah au pèlerinage.

Récit d'Ibn Abbas.rapporteur:Al Albani.source:Sahih Ibn Khouzaima.page2632(arabe)


Allah dit à Moïse :
[20.12] Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales: car tu es dans la vallée sacrée Tuwa.

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/


Dernière édition par ASHTAR le Jeu 25 Sep - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
tinhinane

avatar

Messages : 356
Points : 478
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .   Jeu 17 Sep - 19:44

bismillah

Plante ta bouture même si ton heur approche.

les pèlerins victimes du dernier incident qui s’est produit à la Mecque il y a de cela une semaine, sont au Paradis maintenant, leur sang est pur et saint puisqu’ils sont morts sur la terre la plus sainte au monde.

Tout ce qu’Allah prend, et tout ce qu’Il donne Lui appartient. Toute chose pour Lui a un terme fixé. Soyons patients et espérons Sa récompense.  Ô  Allah Seigneur des hommes, écarte le malheur et guéris les survivants car Tu es le Guérisseur, et il n’y a pas de guérison en dehors de celle que Tu accordes.

Un   11  septembre…. un signe ?  le calendrier grégorien n’est d’aucune importance en Islam, rien à voir avec la superstition du 11 septembre, c’est juste une coïncidence, un accident qui s’est produit comme tant d’autres et d’ailleurs on s’est habitués aux décès au cours de la saison du haj dont les rites se déroulent chaque année le plus normalement possible à partir du 8e jour du dernier mois lunaire quelque soit les circonstances. ( à partir du 22 septembre 2015 pour cette année).


La Mecque n’est pas le Paradis, c’est une terre interdite aux infidèles, ce qui fait d’elle une terre sainte. De ce fait, les conflits et les guerres aux alentours de la Mosquée sacrée sont interdits, et avec la volonté de Dieu ils se font rares, ce qui fait d’elle une terre sûre, la plus sûre au monde pour les musulmans.

l'épreuve est un bienfait d'Allah

Al Qâdî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit   :

« Le spécialiste du hadîth Al Qâdî Abû 'Alî Al Hâfiz nous a rapporté d'après une chaîne de transmetteurs remontant jusqu'à Mus'ab Ibn Sa'd que son père a dit : « J'ai dit : « Ô Messager d'Allâh ! Quel est l'homme le plus éprouvé ? »  Il me répondit : « Ce sont d'abord les Prophètes, puis viennent ensuite les hommes vertueux, les uns après les autres dans un ordre dégressif. Chaque homme est éprouvé selon le degré de sa foi, et les épreuves ne quittent pas le serviteur jusqu'à ce qu'il marche sur la terre sans avoir le moindre péché. ». » 
 
Ceci est en conformité à la Parole Divine : « Combien de Prophètes, suivis d'un grand nombre de disciples, ont combattu pour défendre la Cause d'Allâh, sans jamais se laisser abattre par les épreuves, ni faiblir ni abandonner la lutte ! Allâh aime les gens persévérants. Les seuls mots qu'ils répétaient étaient les suivants : « Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés et nos excès , affermis nos pas et accorde-nous la victoire sur les infidèles ! » Allâh leur accorda donc la récompense de ce monde et la belle récompense de la vie future, car Allâh aime les gens bienfaisants. » [Sourate 3 - Versets 146 à 148].
 
Et Abû Hurayrah rapporta aussi : « Les épreuves ne cessent d'accabler le croyant ou la croyante dans sa personne, ses enfants et ses biens jusqu'à ce qu'il rencontre Allâh sans avoir le moindre péché sur son compte. »
 
Anas rapporta également que le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Lorsqu'Allâh veut du bien pour Son serviteur, Il hâte pour lui le châtiment dans le bas-monde, et lorsqu'Allâh veut du mal à Son serviteur, Il S'abstient de sévir contre son péché jusqu'à ce qu'il en réponde devant Lui au jour de la résurrection. »
 
Il est dit dans un autre hadîth :  « Lorsqu'Allâh aime un serviteur, Il l'éprouve pour entendre ses implorations. »
 
Et As Samarqandî rapporta quant à lui que plus l'homme est honoré par Allâh (qu'Il soit exalté) plus ses épreuves sont dures. Ceci afin de manifester son mérite et de mériter la récompense, conformément à ce qu'on rapporte sur Luqmân le sage qui a dit : « Ô mon fils ! L'or et l'argent sont testés grâce au feu, et le croyant est testé par les épreuves ! »
 
[...] Anas rapporta quant à lui que le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « L'immensité de la récompense accompagne la gravité des épreuves. Et lorsqu'Allâh aime un peuple, il l'éprouve. Celui qui en est heureux bénéficiera alors de Son agrément, tandis que celui qui en est énervé n'obtiendra que Son courroux. »
 
A ce titre, les commentateurs du Qur°ân disent à propos de l'interprétation de la Parole Divine : « Quiconque fait le mal sera rétribué en conséquence » [Sourate 4 - Verset 123]. qu'elle signifie que le musulman est sanctionné par les épreuves de ce bas-monde afin qu'elles lui servent d'expiation. Et c'est ce qu'on rapporta également de la part de 'Âïshah, °Ubay [Ibn Ka'b] et Mujâhid.
 
De même, Abû Hurayrah rapporta que le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Allâh éprouve celui à qui Il veut du bien. » 
 
Et Il (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit aussi dans une autre version rapporté d'après 'Âïshah : « Pour chaque malheur dont le musulman est touché, Allâh le purifie de ses péchés, et ceci quand bien même il ne s'agirait que d'une simple épine qui le piquerait. » Et il a dit aussi dans une version rapportée par Abû Sa'îd [Al Khudrî] : « Pour chaque malheur qui frappe un musulman, que ce soit une fatigue, une maladie, un souci, une tristesse, une nuisance ou une affliction, et quand bien même il ne s'agirait que d'une épine qui le piquerait, Allâh le purifie de ses fautes. »
 
De même, il est dit dans un hadîth rapporté par Ibn Mas'ûd : « Chaque fois qu'un musulman est touché par une épreuve, Allâh le débarrasse de ses fautes. »
 
Il y a également une autre raison derrière le fait qu'Allâh expose leurs corps aux maladies puis les soumet à la succession des douleurs et à leur paroxysme au moment de la mort. Ceci arrive afin d'affaiblir la puissance de leurs âmes charnelles (an nafs) et rendre leur extirpation facile lors de l'agonie ; et également afin de leur alléger les affres de la mort suite à l'avancement de la maladie, la faiblesse générale du corps et de l'âme charnelle.
 
Ceci contrairement à la mort subite telle qu'on peut la voir à travers la diversité des états des mourants, que ce soit dans la rigueur ou la douceur, la difficulté ou la facilité. Le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Le croyant est semblable à l'herbe tendre que le vent retourne dans tous les sens. » Et dans une autre version rapportée par Abû Hurayrah : « Partout où le vent lui vient, il la retourne. Lorsque le vent cesse, elle se redresse. Il en va de même pour le croyant devant les épreuves. Quant au mécréant, il est semblable à l'arbre robuste qui reste droit jusqu'à ce qu'Allâh le brise. »
 
Cela signifie que le croyant s'expose aux épreuves et aux maladies tout en agréant les décrets d'Allâh (qu'Il soit exalté) tout en restant doux et aimable en raison de son contentement [à l'égard du décret d'Allâh] et de son éloignement de toute révolte. Ils est alors semblable à l'herbe tendre exposée aux vents et sa soumission à leur souffle.
 
Ainsi, lorsqu'Allâh débarrasse le croyant des vents des épreuves et qu'il se redresse en bonne santé, à l'instar de l'herbe qui se redresse après les intempéries, il rend grâce à son Seigneur en reconnaissant Ses bienfaits pour l'avoir débarrassé de Ses épreuves et en espérant Sa miséricorde et Sa récompense. Il ne ressent ainsi aucune difficulté devant la maladie puis l'arrivée de la mort et ne subit pas ses affres, car il est habitué aux douleurs et aux souffrances. Il sait ce qu'elles rapportent comme récompense, tellement il a habitué son âme aux épreuves et l'a rendu maléable et obéissante face à la succession des maladies et leur rigueur ; contrairement au mécréant qui est épargné dans la plupart des cas et jouit de la bonne santé de son corps, tout comme l'arbre robuste. Ceci jusqu'à ce qu'Allâh veuille sa perte, le brisant subitement, sans prévenir, et le ravit soudainement sans aucune indulgence ni bienveillance […] » 


http://www.at-tawhid.net/article-l-epreuve-est-un-bienfait-d-allah-al-qadi-iyad-104763656.html
 
« Ô Toi qui tournes et retournes les coeurs, raffermis nos coeurs dans ta religion »

soubhanallah

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php


Dernière édition par tinhinane le Jeu 17 Sep - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 356
Points : 478
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .   Jeu 17 Sep - 20:04

Parmi les grâces qu'Allah, exalté soit-Il, a accordées à cette nation il y a le fait qu'Il ait créé des saisons qui nous permettent de multiplier nos actes de dévotion, de nous approvisionner en bonnes actions, de profiter de Sa miséricorde et de savourer la beauté de la foi. Des saisons qui appellent les serviteurs d’Allah, exalté soit-Il, en disant : « Ô toi qui cherches le bien, avance. Ô toi qui cherches le mal, va-t-en ». Parmi ces saisons, figure la première décade du mois de Dhûl-Hidjjah.
 
Le mérite de cette décade a été mis en exergue par les versets du Coran et par maints hadiths, d’autant plus qu’elle est liée à certaines traditions prophétiques et à certains actes cultuels.
 
Dans ce contexte, j’aimerais porter mon attention sur l’une de ces traditions prophétiques que beaucoup de musulmans ont abandonnée, à savoir la répétition du Takbîr.
Spoiler:
 

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
L'islam défie : Les vérités du Coran face aux détracteurs
http://www.aimer-jesus.com/reponses/verites_coran_defense.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .   Jeu 15 Déc - 9:54

ASHTAR a écrit:
 انطَلَقْنا مع رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم من مكةَ إلى المدينةِ ، فلما أَتَيْنا وادي الْأَزْرَقِ ، قال : أَيُّ وادٍ هذا ؟ قلنا : وَادِي الْأَزْرَقِ . قال : كأنما أنظرُ إلى موسى ، فنَعَت من طولِه وشعرِه ولونِه ، واضِعًا أُصْبُعَيْهِ في أُذُنَيْهِ له جَوَازٌ إلى اللهِ بالتلبيةِ مارًّا بهذا الوادي ، ثم نَظَرْنا حتى أَتَيْنا قال داودُ : أَظُنُّهُ ثَنِيَّةَ موسى . فقال أَيُّ ثَنِيَّةٍ هذه ؟ . فقلنا ثَنِيَّةُ موسى . قال : كأنما أنظرُ إلى يُونُسَ على ناقةٍ حمراءَ خِطَامُ الناقةِ خَلِيَّةٌ عليه جُبَّةٌ له من صُوفٍ بهذه الثَّنِيَّةِ مُلَبِّيًا .
[right]الراوي: عبدالله بن عباس المحدث: الألباني - المصدر: صحيح ابن خزيمة - الصفحة أو الرقم: 2632
خلاصة حكم المحدث: إسناده صحيح


Nous sommes partis de La Mecque vers la Médina en compagnie du messager d'Allah, quand nous somme arrivé à la vallée Al-Azraq, il nous a demandé :Comment s'appelle cette vallée? Nous avons dit ,la vallée d'Al Azraq. Et il a dit :C'est comme si je voyais Moïse-en décrivant sa longueur, ses cheveux et sa couleur-mettant ses doigt dans ses oreille répandant à l'appel d'Allah (pour le pèlerinage de la Caaba ,la maison sacrée) passant cette vallée. Puis nous sommes allé jusqu'à un passage dans la montagne (Daoud ,dit :je pense la passage de Moïse)et il a dit (le prophète saws):Et quel est ce passage de montagne? Nous avons dit: le passage de Moïse. Il a dit :C'est comme si je voyait à Jonas sur une camelle rouge les rennes de la camelle libres, s'habillant une djellaba en laine dans ce sentier répondant à l'appelle d'Allah au pèlerinage.

Récit d'Ibn Abbas.rapporteur:Al Albani.source:Sahih Ibn Khouzaima.page2632(arabe)

La vallée Al Azraq                 وادي الازرق
Allah dit à Moïse :
[20.12] Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales: car tu es dans la vallée sacrée Tuwa.

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pelerinage des prophète à la Kaaba .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Hadj du Prophète
» Le Prophète Idris
» KACOU PHILIPPE est un faux prophète
» 3 formes de remède pratiqué par le Prophète pour la maladie
» Savonarole, le prophète maudit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam.-
Sauter vers: