DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE

Partagez | 
 

 L'enfer faux enseignement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: L'enfer faux enseignement   Dim 1 Sep - 14:58

L’enfer

Les morts ne peuvent être tourmentés ; ils sont inconscients

Eccl. 9:5, 10 (Li) “Les vivants savent qu’ils mourront, tandis que les morts ne savent rien (...). Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le durant ta vie, car il n’y a ni œuvre ni raison, ni science ni sagesse dans le schéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “aux enfers”, Gl] où tu vas.”

Ps. 146:4 “Leur souffle s’en va, ils rentrent dans la terre, et ce même jour leurs desseins périssent.”

Ps. 31:17 (Da) “Que les méchants soient confus, qu’ils se taisent dans le shéol [“tombeau”, Li dans Ps. 31:18 ; “enfer”, Gl dans Ps. 30:18] !”

L’âme est morte

Ézéch. 18:4, 20 “L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra.”

Mat. 26:36, 38 “Jésus (...) leur dit : ‘Mon âme est profondément triste, jusqu’à la mort.’” (Voir aussi És. 53:12, Da.)

Actes 3:23 “Toute âme qui n’écoute pas ce Prophète sera complètement détruite d’entre le peuple.”

Voir aussi “L’âme”, pages 16-18.

Le véritable sens du mot “enfer” a été obscurci par les traducteurs qui n’ont pas su établir de distinction entre les termes utilisés dans les textes originaux

“Le fait que les premiers traducteurs de la Bible ont invariablement rendu par enfer le mot hébreu Schéol et les termes grecs Hadès et Géhenne, a été cause d’une grande confusion et d’interprétations erronées. La simple transcription de ces mots, par les traducteurs des éditions révisées de la Bible, n’a pas suffi à dissiper la confusion et les fausses conceptions.” — The Encyclopedia Americana (New York, 1942), tome XIV, p. 81.

Le mot grec “Hadès” est l’équivalent de l’hébreu “Schéol” ; ceux qui se trouvent dans le Schéol-Hadès sont inconscients

Ps. 16:10 (Da) “Tu n’abandonneras pas mon âme au shéol [“enfer”, Gl, Saci dans Ps. 15:10].”

Actes 2:27, 31 “‘Tu ne laisseras pas mon âme dans le Hadès [“enfer”, Gl ; Saci].’ (...) il vit à l’avance la résurrection du Christ et en parla, disant qu’il n’a pas été abandonné dans le Hadès [“enfer”, Ostervald ; Saci].”

“HADÈS (...) correspond au ‘Schéol’ de l’AT [Ancien Testament]. Dans l’AV [Traduction du roi Jacques] de l’AT [Ancien Testament] et du NT [Nouveau Testament], ce mot a été rendu de manière peu heureuse par ‘enfer’.” — An Expository Dictionary of New Testament Words (Londres ; 1962), W. E. Vine, tome II, p. 187.

“L’enfer (...). D’abord il représente le mot hébreu Schéol de l’Ancien Testament et le grec Hadès de la Septante et du Nouveau Testament. Puisque le Schéol des temps de l’Ancien Testament désignait simplement le séjour des morts et ne sous-entendait pas de distinctions morales, le mot ‘enfer’, tel qu’il est compris aujourd’hui, n’est pas une traduction heureuse.” — Collier’s Encyclopedia (États-Unis ; 1965), tome XII, p. 27.

Voir aussi “Le Schéol-Hadès”, pages 448-451.

Le Tartare ne s’emploie que pour désigner l’abaissement des anges qui ont péché

II Pierre 2:4 “Dieu ne s’est pas retenu de châtier les anges qui ont péché, mais, en les jetant dans le Tartare [“enfer”, AC], les a livrés aux fosses d’épaisses ténèbres pour être réservés pour le jugement.”

“Le verbe tartaroô, traduit par ‘jeté en enfer’ dans II Pierre 2:4 [Traduction du roi Jacques], signifie reléguer au Tartare, qui n’est ni le Schéol, ni le Hadès, ni l’enfer.” — An Expository Dictionary of New Testament Words (Londres ; 1962), W. E. Vine, tome II, p. 213.

La Géhenne évoque le dépôt d’ordures et le lieu d’incinération à l’extérieur de Jérusalem ; elle symbolise la seconde mort

“La vallée de Hinnom, près de Jérusalem, où Salomon bâtit un ‘haut lieu’ à Moloc. (...) Parce que des Israélites (...) y sacrifiaient leurs enfants à Moloc, la vallée finit par être considérée comme un lieu d’abominations. Par la suite, on en fit un lieu de dépôt d’immondices et des feux perpétuels y étaient entretenus par crainte d’épidémies.” — The New Funk & Wagnalls Encyclopedia (New York ; 1950), tome XV, p. 5576.

“GÉHENNE (...) devint le dépotoir de toute la ville, où l’on jetait les cadavres des criminels, les carcasses des animaux et toutes sortes d’ordures.” — Smith’s Dictionary of the Bible (Boston ; 1889), tome I, p. 879.

Marc 9:43, 45 “Si jamais ta main est pour toi une cause d’achoppement, coupe-la ; il vaut mieux pour toi entrer estropié dans la vie que t’en aller avec deux mains dans la Géhenne [“enfer”, Saci dans Marc 9:42 ; “géhenne”, Sg], dans le feu qui ne peut s’éteindre. Et si ton pied est pour toi une cause d’achoppement, coupe-le ; il vaut mieux pour toi entrer boiteux dans la vie qu’être lancé avec deux pieds dans la Géhenne [“enfer”, Saci dans Marc 9:44 ; “géhenne”, Sg].”

Rév. 21:8 “Mais pour les lâches et ceux qui sont sans foi et ceux qui sont répugnants dans leur malpropreté et meurtriers et fornicateurs et ceux qui pratiquent le spiritisme et les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans le lac brûlant de feu et de soufre. Cela signifie la seconde mort.”

L’enfer (Hadès) n’est pas un lac de feu, mais sera finalement jeté dans le lac de feu qui signifie la destruction éternelle

Rév. 20:14, 15 “La mort et le Hadès [“enfer”, Ostervald] furent lancés dans le lac de feu. Il signifie la seconde mort, le lac de feu. En outre, quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut lancé dans le lac de feu.”

Bons et méchants vont en enfer

Ps. 16:10 (Li) “Car tu ne laisseras pas mon âme descendre au schéol [“enfer”, Gl ; Saci dans Ps. 15:10], tu ne laisseras pas descendre au sépulcre celui qui t’est fidèle.”

Gen. 37:34, 35 (Li) “Jacob (...) ne voulait pas se laisser consoler, disant : Dans le deuil, je descendrai vers mon fils au schéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “enfer”, Gl].”

Job 14.13 (Li) “Que dans le schéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “enfer”, Gl] tu me caches, et me cèles jusqu’à ce que cesse ta colère, et me fixes un terme où tu te souviendrais de moi ?”

Ps. 9:18 (Li) “Ils descendront au schéol [“enfer”, Gl ; Saci], les méchants, et tous les peuples qui oublient Dieu.”

Une espérance s’offre à ceux qui sont en enfer ; la délivrance est possible

Actes 2:31, 32 “Il vit à l’avance la résurrection du Christ et en parla, disant qu’il n’a pas été abandonné dans le Hadès [“enfer”, Ostervald ; Saci] et que sa chair non plus n’a pas vu la corruption. Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité, fait dont nous sommes tous témoins.”

Rév. 1:18 “J’ai été mort, mais, voici, je suis vivant pour les siècles des siècles, et j’ai les clés de la mort et du Hadès [“enfer”, Gl ; Saci].”

Osée 13:14 (Da) “Je les délivrerai de la main du shéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “mort”, Gl], je les rachèterai de la mort. Ô mort, où sont tes pestes ? Ô shéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “enfer”, Gl], où est ta destruction ?”

Rév. 20:13 “La mort et le Hadès [“enfer”, GI, Saci] rendirent les morts qui étaient en eux.”

En rapport avec la mort et les morts, non avec la vie et les vivants

Prov. 7:27 (Li) “Sa maison est le chemin du schéol [“enfer”, Gl ; Saci], qui conduit au séjour de la mort.”

Rév. 6:8 “Et je vis, et voici un cheval pâle ; et celui qui était assis dessus avait pour nom la Mort. Et le Hadès [“enfer”, Gl ; Saci] le suivait de près.”

II Sam. 22:5, 6 (Da) “Les vagues de la mort m’ont environné, les torrents de Bélial m’ont fait peur ; les cordeaux du shéol [“enfer”, Gl ; Saci] m’ont entouré, les filets de la mort m’ont surpris.”

Hab. 2:5 (Da) “Bien plus, le vin est perfide ; cet homme est arrogant et ne se tient pas tranquille, lui qui élargit son désir comme le shéol [“enfer” Gl, Saci], et est comme la mort, et ne peut être rassasié.”

Les Écritures opposent la vie à la mort et non pas la vie dans le bonheur à la vie dans les tourments

Deut. 30:15, 19 “Je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. (...) j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives.”

Prov. 18:21 “La mort et la vie sont au pouvoir de la langue.”

I Jean 3:14 “Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie.”

II Cor. 4:12 “La mort est à l’œuvre en nous, mais la vie en vous.”

Satan n’est pas relégué en enfer avec charge d’en attiser les flammes ; avait accès au ciel jusqu’à ce qu’il en fût chassé à l’époque de la naissance du Royaume

Job 1:6, 7 “Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux. L’Éternel dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Éternel : De parcourir la terre et de m’y promener.” (Voir aussi Job 2:1, 2.)

Rév. 12:7-10 “Une guerre éclata au ciel : Michel et ses anges se battirent avec le dragon, et le dragon et ses anges se battirent mais ils ne purent l’emporter, et il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel. Il fut donc jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qui est appelé Diable et Satan, qui abuse la terre habitée tout entière ; il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui. Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : ‘Maintenant sont arrivés le salut et la puissance et le royaume de notre Dieu et l’autorité de son Christ, parce que l’accusateur de nos frères a été jeté bas.’”

Satan n’est jeté dans le “lac de feu” qu’après le Règne millénaire de Christ

Rév. 20:7-10 “Dès que les mille ans seront achevés, Satan sera délié de sa prison, et il sortira pour abuser ces nations qui sont aux quatre coins de la terre (...). Mais du feu descendit du ciel et les dévora. Et le Diable qui les abusait fut lancé dans le lac de feu et de soufre.”

Les souffrances sont éprouvées avant la mort ; après, on n’a pas conscience d’une “peine du dam” ou “séparation d’avec Dieu”

Mat. 8:6 “Mon serviteur est au lit dans la maison, atteint de paralysie et cruellement tourmenté.”

Héb. 11:36, 37 “Oui, d’autres subirent leur épreuve par des moqueries et des flagellations, et même bien plus que cela, par des liens et des prisons. Ils furent lapidés, ils furent éprouvés, ils furent sciés en deux, (...) ils allèrent çà et là, sous des peaux de brebis, des peaux de chèvres, alors qu’ils étaient dans le besoin, dans la tribulation, maltraités.”

Eccl. 9:5 (Da) “Mais les morts ne savent rien du tout.”

Ps. 139:7, 8 (Da) “Où irai-je loin de ton Esprit ? et où fuirai-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au shéol [“enfer”, Gl, Saci dans Ps. 138:8], t’y voilà.”

Prov. 15:11 (Da) “Le shéol [“enfer”, Gl ; Saci] et l’abîme sont devant l’Éternel.”

L’homme riche et Lazare (Luc 16:19-31) : parabole ou comparaison

Mat. 13:34, 35 “Toutes ces choses, Jésus les dit aux foules en usant de comparaisons [“paraboles”, Sg ; Li]. En fait, Il ne leur parlait pas sans comparaison [“parabole”, Sg ; “paraboles”, CT] ; afin que s’accomplît ce qui a été annoncé par le prophète, qui a dit : ‘J’ouvrirai ma bouche pour faire des comparaisons “paraboles”, Sg, Li], je publierai des choses cachées depuis la fondation.’”

Abraham était mort dans la tombe ; Lazare n’était donc pas littéralement dans son sein ; par conséquent le feu n’était pas un vrai feu

Luc 16:22-24 “Or dans la suite le mendiant mourut et il fut emporté par les anges à la place près du sein d’Abraham. L’homme riche aussi mourut et fut enseveli. Et dans le Hadès il leva les yeux, étant dans les tourments, et il vit Abraham de loin et, avec lui, Lazare à la place près du sein. Alors il appela et dit : ‘Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare tremper dans l’eau le bout de son doigt pour me rafraîchir la langue, parce que je suis dans l’angoisse dans ce feu flamboyant.’”

Gen. 25:8-10 “Abraham expira et mourut, après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours, et il fut recueilli auprès de son peuple. Isaac et Ismaël, ses fils, l’enterrèrent dans la caverne de Macpéla (...). Là furent enterrés Abraham et Sara.”

Jean 3:10, 13 “Jésus répondit en lui disant : ‘(...) aucun homme n’est monté au ciel que celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme.’”

Eccl. 9:5, 6, 10 (Li) “Les vivants savent qu’ils mourront, tandis que les morts ne savent rien, et ils ne reçoivent plus de salaire, car leur mémoire est en oubli. Amour, haine, jalousie, tout en eux a déjà péri : ils n’auront jamais plus aucune part à ce qui se fait sous le soleil. Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le durant ta vie, car il n’y a ni œuvre ni raison, ni science ni sagesse dans le schéol [“Sépulcre”, Ostervald ; “aux enfers”, Gl] où tu vas.”

Jér. 23:29 “Ma parole n’est-elle pas comme un feu, dit l’Éternel ?”

L’homme riche, revêtu de lin et de pourpre, représente les chefs religieux, amis de l’argent et justes à leurs propres yeux

Luc 16:14, 15, 19 “Or les Pharisiens, qui aimaient l’argent, écoutaient toutes ces choses, et ils se raillaient de lui. Et il leur dit : ‘Vous êtes ceux qui se déclarent justes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs ; car ce qui est élevé parmi les hommes est une chose répugnante au regard de Dieu. Mais un homme était riche, et il se revêtait de pourpre et de lin, et faisait de jour en jour bonne chère avec magnificence.’”

Mat. 21:43-45 “‘Le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produira les fruits.’ (...) Quand les principaux prêtres et les Pharisiens eurent entendu ses comparaisons, ils s’aperçurent qu’il parlait d’eux.”

Les enseignements de Jésus tourmentaient les chefs religieux, qui, bien que physiquement vivants, étaient morts aux yeux de Dieu

Luc 16:22, 23 “L’homme riche aussi mourut et fut enseveli. Et dans le Hadès [“enfer”, Li 1950 ; AC] il leva les yeux, étant dans les tourments.”

Mat. 23:13, 33 “Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! parce que vous fermez le royaume des cieux devant les hommes ; car vous-mêmes n’y entrez pas, et vous ne permettez pas non plus d’entrer à ceux qui entrent. Serpents, descendance de vipères, comment pourrez-vous fuir le jugement de la Géhenne [“enfer”, Moines de Maredsous ; “feu de l’enfer”, Saci] ?”

Luc 19:47 “Il enseignait journellement dans le temple. Mais les principaux prêtres et les scribes et les principaux du peuple cherchaient à le détruire.”

Voir aussi Actes 5:27-33.

Mat. 23:27, 34, 35 “Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! (...) je vous envoie des prophètes, des sages et des instructeurs publics. Les uns, vous les tuerez et les mettrez au poteau, d’autres, vous les flagellerez dans vos synagogues et les persécuterez de ville en ville ; pour que retombe sur vous tout le sang juste répandu sur la terre, depuis le sang du juste Abel jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel.”

Voir aussi “La mort”, page 333.

Le mendiant Lazare représente les personnes autrefois méprisées mais qui sont maintenant favorisées

Luc 16:25 “Abraham dit [à l’homme riche] : ‘Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu pleinement tes bonnes choses dans ta vie, mais Lazare de même les mauvaises choses. Maintenant donc il trouve consolation Ici mais toi, tu es dans l’angoisse.’”

Mat. 21:23, 31, 32 “Et après qu’il fut entré dans le temple, les principaux prêtres et les aînés du peuple s’approchèrent de lui (...). Jésus leur dit : ‘Je vous le dis en vérité que les percepteurs d’impôts et les prostituées vous devancent dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans une voie de justice, mais vous n’avez pas cru en lui. Cependant les percepteurs d’impôts et les prostituées ont cru en lui et vous, qui pourtant avez vu cela, n’en avez pas eu de regret par la suite, pour croire en lui.’”

Luc 18:9-14 “Il dit cette comparaison aussi à quelques-uns qui étaient sûrs en eux-mêmes qu’ils étaient justes et qui considéraient les autres comme rien : ‘Deux hommes montèrent au temple pour prier, l’un Pharisien et l’autre percepteur d’impôts. Le Pharisien se tenait debout et priait en se disant ces choses à lui-même : “Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, extorqueurs, injustes, adultères, ou même comme ce percepteur d’impôts. Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de toutes les choses que j’acquiers.” Mais le percepteur d’impôts, se tenant à distance, ne voulait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, disant : “Ô Dieu, sois miséricordieux pour moi, pécheur.” Je vous le dis, cet homme descendit chez lui, trouvé plus juste que l’autre homme.”’

Luc 5:30-32 “Les Pharisiens et leurs scribes murmuraient contre ses disciples, disant : ‘Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les percepteurs d’impôts et les pécheurs ?’ Jésus leur répondit : ‘Ce ne sont pas ceux qui sont en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais ceux qui sont mal portants. Je suis venu appeler, non les justes, mais les pécheurs à la repentance.’”

Les tourments symboliques, par les sauterelles, pendant cinq mois, ne sont pas des tourments éternels par le feu

Rév. 1:1 ; 9:5 “Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée, pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. Et il a envoyé son ange pour la présenter en signes.” “Et il fut donné aux sauterelles, non pas de les tuer, mais qu’ils fussent tourmentés pendant cinq mois, et le tourment qui était sur eux était comme le tourment du scorpion quand il frappe un homme.”

Les mentions de la “bête sauvage” et de l’“Agneau” dans Révélation 14:9-11 indiquent que le ‘tourment par le feu’ est lui aussi symbolique

Rév. 14:9-11 “Un autre ange, un troisième, les suivit en disant à haute voix : ‘Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur le front ou sur la main, il boira, lui aussi, du vin de la colère de Dieu qui est versé sans mélange dans la coupe de son courroux, et il sera tourmenté par le feu et le soufre sous les yeux des saints anges et sous les yeux de l’Agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles, et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête sauvage et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.’”

Les proclamations de destruction imminente tourmentent ceux qui sont condamnés

Rév. 11:10 “Ceux qui habitent la terre se réjouissent à leur sujet et se divertissent, et ils s’enverront des dons les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté ceux qui habitent la terre.”

Jér. 25:15, 29, 34-36 “Ainsi m’a parlé l’Éternel, le Dieu d’Israël : Prends de ma main cette coupe remplie du vin de ma colère, et fais-la boire à toutes les nations vers lesquelles je t’enverrai. Car voici, dans la ville sur laquelle mon nom est invoqué je commence à faire du mal ; et vous, vous resteriez impunis ! Vous ne resterez pas impunis ; car j’appellerai le glaive sur tous les habitants de la terre, dit l’Éternel des armées. Gémissez, pasteurs, et criez ! Roulez-vous dans la cendre, conducteurs de troupeaux ! Car les jours sont venus où vous allez être égorgés. Je vous briserai, et vous tomberez comme un vase de prix. Plus de refuge pour les pasteurs ! Plus de salut pour les conducteurs de troupeaux ! On entend les cris des pasteurs, les gémissements des conducteurs de troupeaux ; car l’Éternel ravage leur pâturage.”

Jér. 26:8, 9 “Et comme Jérémie achevait de dire tout ce que l’Éternel lui avait ordonné de dire à tout le peuple, les sacrificateurs, les prophètes, et tout le peuple, se saisirent de lui, en disant : Tu mourras ! Pourquoi prophétises-tu au nom de l’Éternel, en disant : Cette maison sera comme Silo, et cette ville sera dévastée, privée d’habitants ? Tout le peuple s’attroupa autour de Jérémie dans la maison de l’Éternel.”

Le “tourment” ardent de Satan dans le feu, c’est sa détention dans la mort éternelle

Rév. 20:10, 14, 15 “Le Diable (...) fut lancé dans le lac de feu et de soufre, où étaient déjà et la bête sauvage et le faux prophète ; et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. (...) Il signifie la seconde mort, le lac de feu. En outre, quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut lancé dans le lac de feu.”

Mat. 18:34 “Son maître, courroucé, le livra aux geôliers jusqu’à ce qu’il eût rendu tout ce qu’il devait.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
mario-franc_Lazur

avatar

Messages : 426
Points : 430
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Mar 10 Sep - 19:42

Un peu long !!

Résume -nous ta pensée, mon cher DOUX !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. http://evangileetcoran.unblog.fr/files/2009/07/essai.pdf

VOS COMMENTAIRES : http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretienne-ecrite-a-lintention-des-jeunes-catholiques-tentes-par-lislam/#comments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dialogueislam-chretien.com/
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Mar 10 Sep - 20:22

Cher Mario, 
EN fait personne n'a créé l'enfer de feu et pas plus un enfer ou les morts
seraient tourmentés à tout jamais.
Un Dieu d'amour ne pourrait pas tourmenter les âmes ect..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
mario-franc_Lazur

avatar

Messages : 426
Points : 430
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Mer 11 Sep - 8:29

doublon

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. http://evangileetcoran.unblog.fr/files/2009/07/essai.pdf

VOS COMMENTAIRES : http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretienne-ecrite-a-lintention-des-jeunes-catholiques-tentes-par-lislam/#comments


Dernière édition par mario-franc_Lazur le Mer 11 Sep - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dialogueislam-chretien.com/
mario-franc_Lazur

avatar

Messages : 426
Points : 430
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Mer 11 Sep - 8:30

Doux a écrit:
Cher Mario, 
EN fait personne n'a créé l'enfer de feu et pas plus un enfer ou les morts
seraient tourmentés à tout jamais.
Un Dieu d'amour ne pourrait pas tourmenter les âmes ect..
Les imageries médiévales n'ont plus cours, mon cher DOUX !

Les tourments causés par DIEU non plus !

L'enfer, selon les Catholiques, est l'absence de DIEU et le règne de l'orgueil et de la violence ! On en a déjà un aperçu sur terre !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. http://evangileetcoran.unblog.fr/files/2009/07/essai.pdf

VOS COMMENTAIRES : http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretienne-ecrite-a-lintention-des-jeunes-catholiques-tentes-par-lislam/#comments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dialogueislam-chretien.com/
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Mer 11 Sep - 9:13

Mon cher Mario,
l'enfer non plus n'a pas sa place non plus sur la terre, c'est la méchanceté,
la dégradation de la chair et les concepts des
faux mouvements religieux qui font des ravages au nom de dieux
inconnus,
l'amour est un parfait lien d'union nous mentionne
la sainte bible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
mario-franc_Lazur

avatar

Messages : 426
Points : 430
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   Ven 13 Sep - 15:41

Doux a écrit:
Mon cher Mario,
l'enfer non plus n'a pas sa place non plus sur la terre, c'est la méchanceté,
la dégradation de la chair et les concepts des
faux mouvements religieux qui font des ravages au nom de dieux
inconnus,
l'amour est un parfait lien d'union nous mentionne
la sainte bible.


Bien sûr, nous sommes en accord sur le coup !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. http://evangileetcoran.unblog.fr/files/2009/07/essai.pdf

VOS COMMENTAIRES : http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretienne-ecrite-a-lintention-des-jeunes-catholiques-tentes-par-lislam/#comments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dialogueislam-chretien.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfer faux enseignement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfer faux enseignement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'enseignement de Branham
» Qui sont les faux prophetes actuelement
» L'enfer et le paradis dans la Bible
» Enseignement: Lama Zopa Rinpoché - Faire ses Courses avec l’Attitude juste
» Les Évangéliques et les faux-Prophètes : un enseignement de l'abbé Pagès !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam. :: I) L'ISRAELISME ישראלות :religion de la torah כהנים "Cohanim", les Prêtres nommés par l’Éternel) :: *CHRISTIANISME:-
Sauter vers: