DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE

Partagez | 
 

 Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rachid-alger



Messages : 38
Points : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 21 Mar - 0:07

Le Coran lui-même démontre par plusieurs procédés la véracité de la prophétie de Mohammed (r) ; chaque procédé étant accompagné d’un certain nombre d’arguments et de preuves pour le confirmer. Par exemple : il a informé son peuple d’événements passés dont un être humain ne peut matériellement avoir connaissance. La seule façon de les connaître, c’est d’être un prophète ou bien d’avoir pris ses renseignements de la part d’un prophète. Son peuple sait pertinemment qu’il ne détient pas ces mystères d’un être humain ; qu’il fasse partie des gens du Livre ou non. Ce procédé se vérifie à deux niveaux.

Premièrement : à travers les questions que lui posaient les païens et les gens du Livre pour vérifier s’il était vraiment un prophète. Les membres de son peuple prenaient contact avec les gens du Livre qui habitaient loin d’eux. Localisés à Médine ou ailleurs, les gens du Livre étaient sollicités pour savoir quel genre de question il fallait poser à Mohammed pour le mettre à l’épreuve.
Deuxièmement : Allah révèle initialement des informations qui constituent des signes et des preuves venant conforter la prophétie de Mohammed, bien que ces histoires relatées aient d’autres fonctions.
Ces deux sortes d’arguments sont à la fois une preuve et une morale venant confirmer la prophétie à deux niveaux : ils dévoilent certains mystères du passé que seul un prophète peut découvrir, en même temps qu’ils dévoilent une morale puisée de l’histoire de deux acteurs : le croyant et l’infidèle.
La morale c’est qu’il faut suivre le bon exemple des uns pour avoir suivi le bon chemin et s’être éloigner du mauvais exemple des autres qui ont pris le mauvais chemin. La même conclusion se fait pour une chose et une chose analogue. Si les uns et ceux qui les suivent connaissent le bonheur et les autres et ceux qui les suivent sont voués au malheur, c’est à la fois une preuve et une morale indiquant qu’il faut suivre le chemin du Prophète et faire attention à ne pas lui désobéir.

C’est aussi un argument en faveur des prophètes avant lui à deux niveaux : d’un côté, ils ont le même discours sans qu’il n’y ait eu de concertation entre eux au préalable ni d’échange d’informations ; il ne sait pas inspiré d’eux et ils ne se sont pas inspirés de lui. Chacun reçoit indépendamment ses informations directement du Seigneur. Il serait impossible en temps normal qu’elles puissent coïncider entre elles, si ce n’est par concertation. Le cas échéant s’il n’y a ni concertation ni échange d’informations, et s’il est impossible que leur discours soit identique sans concertation préalable, il devient clair que les auteurs de ces deux informations sont aussi crédibles l’un l’autre.

Allah (I) a déclaré : (Il y a vraiment en Yûsuf et ses frères, des signes pour ceux qui s’interrogent). Yûsuf ; 7

Il a ensuite relaté son histoire tout au long du Chapitre pour dire ensuite : (Voici l’une des histoires qui relèvent des mystères de l’inconnu ; Nous te l’avons révélée. Tu n’étais pas parmi eux lorsqu’ils se sont réunis pour tramer leur piège • Mais la plupart des hommes, même si tu t’employais à les guider, ne sont pas croyants • Tu ne leur demandes aucun salaire, ce n’est qu’un Rappel pour l’humanité • Combien passent-il devant les signes qui abondent dans les cieux et la terre, alors qu’ils s’en détournent • La plupart ne croient pas en Allah sans Lui vouer des associés). Yûsuf ; 102-106

Il a dit pour conclure : (Dis : voici mon chemin, j’appelle à Allah avec clairvoyance ; moi et ceux qui me suivent. Gloire à Allah ! Je ne suis pas un païen • Nous n’avons envoyé avant toi uniquement des hommes auxquels Nous consacrons la Révélation parmi les gens des cités • Ne parcourent-ils pas les terres pour voir quelle fut la fin des générations précédentes. Pourtant l’autre demeure est meilleure pour les gens pieux, n’allez-vous pas raisonner ! • Quand les messagers ont perdu quasiment espoirs, ils ont pensé qu’on les avait démenti, Notre victoire leur est alors venue ; Nous sauvons dès lors qui Nous voulons mais rien ne peut empêcher Notre courroux d’atteindre la gente criminelle • Il y a une morale dans leur histoire pour les gens doués de raison • Ce n’est pas une vulgaire parole inventée, mais elle confirme les anciennes Ecritures et elle explique toute chose ; c’est une direction et une miséricorde pour les croyants).
Yûsuf ; 108-111


Allah révèle (I) : (Ils t’interrogent au sujet de Dhû el Qarnaïn. Dis : je vais vous en réciter en partie l’histoire). La caverne ; 83

(Ils t’interrogent au sujet de l’âme. Dis : l’âme provient de l’Ordre de Mon Seigneur. Vous n’en avez reçu qu’une science infime). L’Ascension ; 85

(Ou bien pensez-vous que les gens de la caverne et de la tablette soient l’un de Nos signes étonnants ?)

La caverne ; 9

Après avoir cité le plus long passage concernant l’histoire de Nûh qui se trouve dans Sourate Hûd, le Seigneur (I) a révélé : (Voici l’une des histoires qui relèvent des mystères de l’inconnu ; Nous te l’avons révélée. Tu ne les connaissais pas auparavant ni toi ni ton peuple. Patiente car la fin heureuse est aux pieux). Hûd ; 49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachid-alger



Messages : 38
Points : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 21 Mar - 0:07

Mohammed et son peuple n’étaient pas au courant de certains mystères du passé dévoilés par Allah par le biais de la Révélation. Ni son peuple ni même les gens du Livre ou autre ne connaissaient ce genre d’informations. D’ailleurs, il était uniquement en relation avec son peuple ; les gens autour de lui le savaient pertinemment. Ils avaient conscience qu’ils n’avaient pas accès à ce genre d’informations. Ils savaient également que ces histoires étaient inconnues du Prophète et qu’il était uniquement en relation avec les gens de son pays. Ce détail était un argument irréfutable à l’encontre de son peuple ou d’autres gens connaissant parfaitement sa situation.
Il a par exemple raconté l’histoire d’Adam ; la prosternation des anges en son honneur, la séduction de Satan en lui faisant manger le fruit interdit, son expulsion sur terre lui et sa femme. Il a aussi relaté l’histoire de Nûh qui est resté neuf cent cinquante ans au milieu de son peuple. La Thora entre les mains des gens du Livre mentionne explicitement la duré qu’il est resté au milieu des siens avant et après le déluge. Il a parlé de l’Ami d’Allah Ibrahim et de son aventure avec les siens lorsque ces derniers l’ont jeté dans un bûché, de l’anecdote où il a voulu offrir son fils Ismâ’îl en sacrifice, de celle où deux anges sous forme humaine se sont fait ses hôtes ; ils lui ont annoncé la naissance d’Ishâq et de Ya’qûb.
Le Coran relate l’histoire où les anges se sont rendus chez Lût, les évènements qui ont eu lieu entre lui et son peuple, la destruction par Allah des villes du peuple de Lût. Il relate notamment l’histoire d’Ismâ’îl et de ses enfants, celle de Yûsuf et des événements d’Egypte, celle de Moussa avec Pharaon ; Allah lui a parlé à plusieurs reprises ; Il l’a appuyé dans sa mission par le miracle du bâton, de la main blanche, des poux, des grenouilles, du sang ; Il a ouvert la mer en deux, couvert les tribus d’Israël sous un nuage, leur a offert la manne et la caille, jaillir du rocher douze sources pour les abreuver. Ils ont ensuite adoré le veau d’or, et ils ont dû s’entretuer suite au pardon d’Allah. Il y a aussi l’histoire de la vache, et celle où la montagne fut soulevée au-dessus de leurs têtes. Il y a l’histoire de Dâwûd lorsqu’il a tué Jâlût (Goliath), celles des habitants d’une ville sortis par milliers de leurs maisons par peur de la mort. Allah leur a dis : « Mourrez ! » Il les a ensuite ressuscités. Il y a l’homme qu’Allah a fait dormir pendant cent ans, et l’a réveillé ensuite, et bien d’autres événements concernant les enfants d’Israël.

Puis, il y a l’histoire de Zakariyâ et de Jean (Yahya) son fils, celle de ‘Issa fils de Mariam, les aventures du Messie, de ses miracles, du prêche fait à son peuple et des signes en détail liés à sa mission. Il y a l’histoire des gens de la caverne, de Dhû el Qarnaïn, et bien d’autres histoires concernant les prophètes, les vertueux, et les infidèles, relatées en détail, de façon très claire, et très fondée.

Son peuple qui connaît sa situation depuis sa plus tendre enfance jusqu’à son avènement sait pertinemment qu’il n’est pas inspiré par un être humain. il n’a d’ailleurs jamais eu l’occasion de rencontrer quelqu’un capable de lui expliquer ces choses, sans compte qu’à la Mecque personne ne possédait une telle culture ; que ce soit parmi les Juifs, les chrétiens, ou quiconque.
Ce constat constitue la plus grande preuve à l’encontre de son peuple, qu’il ne pouvait détenir ces informations que du Seigneur. Seul un prophète ou une personne qui aurait pris ces renseignements auprès d’un prophète peut ainsi avoir accès aux mystères de l’inconnu. Si l’on sait qu’il ne les a pas pris d’un prophète, il devient évident qu’il est lui-même un prophète.

Par ailleurs, mise à part son peuple, il y a plusieurs façons de savoir pour les habitants de la terre, qu’il n’est pas inspiré par un autre homme, dont entre autre :

Premièrement : son peuple s’est érigé en ennemi contre lui, il avait plus d’entrain que quiconque à discréditer sa prophétie. En sachant que ses membres étaient plus familier à la vie de Mohammed, s’ils avaient eu le moindre soupçon qu’il recevait ses enseignements d’un autre homme, ils l’auraient condamné et dénoncé. Ils lui étaient tellement intimes qu’il fut impossible qu’une telle chose ait pu leur échapper, avides qu’ils étaient de le dénigrer à la première occasion. Il n’est pas possible à la fois qu’une telle opportunité leur échappe le cas échéant, et qu’ils ne le crient pas ensuite haut et fort.

Deuxièmement : il est répandu auprès des siens que personne n’était en relation avec lui pour lui offrir de tels enseignements.

Troisièmement : si ces histoires dans leur diversité provenaient des enseignements des gens du Livre – les ennemis désignés –, ils n’auraient pas manqué de le signaler et de le divulguer. Si tel était le cas, cette affaire aurait été rendue publique et les annales l’auraient recensé. Ce genre d’événement qui suscite autant l’intérêt et qui remue autant les passions, se serait répandu.

Quatrièmement : lors de son avènement, il y avait deux catégories d’individus : les gens du Livre et les païens. Personne n’adhérait à la religion qu’il prônait. Il est répandu que les païens – les Koraïchites entre autre – ne connaissaient pas ce genre d’histoire. Dans l’hypothèse où ils les connaissaient effectivement, ils étaient les premiers à qui était destiné son prêche. Ils l’on pourtant renié et se sont érigés contre lui. Si quelqu’un parmi eux lui prodiguait ses enseignements, ou bien si l’on avait entendu que quelqu’un ait pu les lui prodiguer, on l’aurait su.

Cinquièmement : un tel événement ne pouvait passer inaperçu, ne serait-ce que par les personnes autour de lui les plus intimes. Ses Compagnons devenus ses partisans l’auraient su et la nouvelle se serait répandue malgré les précautions prises pour l’étouffer à l’exemple des secrets de l’Empire Bâtinite. Son entourage le plus intime aurait découvert la supercherie ; une telle révélation aurait été en contradiction avec leur adhésion profonde, comme tel est le cas en pareille situation.
Que dire si l’on sait que ses Compagnons, les plus proches et les plus intimes, lui vouaient une affection profonde et une fidélité aveugle ? À l’inverse, l’entourage des leaders dont les intentions profondes contredisent le discours, ne lui voue pas un réel respect au fond d’eux-mêmes. Ainsi, les gens savaient très bien que son peuple, l’ennemi incurable, cherchait tous les moyens pour discréditer sa prophétie. Personne à la Mecque ne lui a consacré ces enseignements, d’ailleurs personne dans cette région du monde, ne détenait un tel savoir.

Ainsi, les gens ont su ce que son peuple savait déjà : Allah lui consacrait la Révélation. Ces récits étaient un signe, un argument, et une preuve au service de la prophétie. Allah informe dans le Coran que Mohammed détient un signe irréfutable. Autrement dit, après avoir divulgué à son peuple, ces histoires du passé, quelqu’un aurait pu s’opposer à lui et lui dire : « Ton discours n’est pas nouveau, un tel le connaissait, et toi tu le savais très bien ! Tu as été inspiré soit par l’un des nôtres soit par un étranger.» Malgré leur persévérance à le démentir et l’animosité féroce qu’ils lui vouaient, aucun membre de son peuple n’a avancé une telle réfutation. Cet aveu implicite de leur part est le signe manifeste s’adressant à tous les peuples de la terre, que ni lui ni les siens n’avait une telle culture à sa disposition.

C’est pourquoi, quand certains d’entre eux lançaient de grossières diffamations, tout le monde pouvait deviner qu’ils mentaient. Lorsqu’ils se réunissaient et se concertaient sur la situation, ils savaient pertinemment qu’il était victime d’un vulgaire mensonge. On l’a accusé en effet d’être un fou, un devin, un sorcier, d’être inspiré par un autre homme, ou l’auteur de chimères. Allah relate leurs manigances et dévoile qu’elles ne sont que mensonges et que son auteur est égaré et désemparé. Le Messager d’Allah l’a tellement subjugué, que pris de panique, il ne savait plus ce qu’il disait comme l’exprime le Verset suivant : (Béni soit Celui qui a descendu le Furqân sur Son serviteur afin qu’il soit un avertisseur pour l’humanité • Détenteur du royaume des cieux et de la terre, Il ne sait pas attribué d’enfant ni d’associé dans Sa royauté ; Il a créé toute juste selon une mesure (ou un destin) déterminé(e) • Ils ont pourtant prit des dieux en dehors de Lui ; incapables de créer, eux-mêmes furent créés. Ils ne peuvent s’approprier à eux-mêmes le bien ou le mal, et ne possèdent pas non plus la vie, la mort, et la résurrection • Les infidèles ont dit : c’est un mensonge monté de toute pièce, et il s’est fait aidé par d’autres gens. Ils ont proféré ainsi l’injustice et la calomnie. Ils disent : des chimères des anciens écrites à sa demande lui sont dictées matins et soirs • Dis : elles lui sont plutôt révélées par Celui qui détient le mystère des cieux et de la terre ; Il était certes Absoluteur et Miséricordieux).

Le Furqân ; 1-6

Il dénonce ainsi les auteurs de telles diffamations, bien que les habitants de la Mecque savent pertinemment que leurs accusations ne tiennent pas debout. Les histoires relatées dans le Coran ne faisaient pas partie du patrimoine culturel des mecquois, et à fortiori elles ne pouvaient avoir été dictées par l’un des leurs comme le Seigneur le révèle : (Tu ne récitais aucun livre auparavant et tu ne l’as pas écrit de ta main droite). L’araignée ; 48

(Vous ne les connaissiez pas avant cela ni toi ni ton peuple). Hûd ; 49 C’est pourquoi il a dit : (Elles lui sont plutôt révélées par Celui qui détient le mystère des cieux et de la terre). Le Furqân ; 6

Il a informé que ces histoires relèvent du savoir de Celui qui connaît l’Invisible. Les humains ne pouvaient avoir accès à ce genre d’informations, si ce n’était à travers la révélation des prophètes. Personne à la Mecque n’avait reçu cet héritage prophétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachid-alger



Messages : 38
Points : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 21 Mar - 0:08

Le Seigneur a ensuite évoqué leurs commérages en ces termes : (Ils ont dit : qu’a-t-il ce Messager, il mange comme tout le monde et vaque dans les marchés. Si au moins un ange pouvait lui descendre pour être avec lui un avertisseur • Ou s’il pouvait lui déverser des trésors ou s’il pouvait avoir des jardins d’où il mange les fruits. Les injustes ont dit : vous ne suivez qu’un homme ensorcelé • Vois quels exemples ils ont donnés de toi ; ils se sont ainsi égarés et n’ont pu retrouver leur chemin). Le Furqân ; 6-7

Il a enjoint à Son serviteur de se pencher sur la façon dont ils le prennent en exemple. Ils l’ont en effet comparé à un individu pourtant complètement différent de lui comme l’observateur peut le remarquer. C’est pourquoi, il a dit : (ils se sont ainsi égarés et n’ont pu retrouver leur chemin). Le Furqân ; 7

Il est évident en effet qu’ils ne sont pas parvenus à la vérité ; un égaré ne peut en tout état de cause retrouver le chemin de la vérité.

Allah a aussi révélé : (Avant de lire le Coran, cherche refuge auprès d’Allah contre Satan le maudit • Il n’a aucune autorité sur les croyants qui s’en remettent à leur Seigneur • Son autorité n’a d’emprise que sur ses partisans qui le prennent en associé • Si Nous changeons un Verset par un autre –Allah connaît mieux ce qu’Il révèle –, ils disent : tu n’es qu’un imposteur ! La plupart d’entre eux plutôt ne savent pas • Dis : l’Esprit Saint l’a révélé de Ton Seigneur en toute vérité afin de raffermir les croyants ; Il est direction et lumière pour les musulmans • Nous savons très bien qu’ils disent : il prend ses enseignements d’un homme. La langue dont ils parlent est étrangère tandis que la sienne est d’un arabe pur). Les abeilles ; 98-103

Il a rapporté certains de leurs propos mensongers disant qu’un humain lui inspirait le Coran. Il y avait effectivement un étranger à Mekka, captif d’un Qoraïchite, de Banû el Hadhrami plus exactement selon une hypothèse. Non seulement le Prophète (r) ne maîtrisait nullement les langues étrangères mais cet homme en question ne parlait pas l’Arabe. Le coran aurait été inventé par Mohammed selon eux, et un autre homme aurait été à l’origine de ses inspirations. En réfutation à leur argument, Allah a répondu : (La langue dont ils parlent est étrangère). Autrement dit, ils affilient et adjoignent ses enseignements à un étranger. Il a utilisé l’expres​sion(dont ils parlent) (mot à mot : vers laquelle ils penchent), compte tenue qu’ils s’éloignent de la vérité. Cet homme à qui vous affiliez les enseignements de Mohammed ne parlent même pas arabe. Ils ne pouvaient pas montrer du doigt un arabe comme eux, mais bel et bien un étranger pour s’être assis certaines fois en compagnie du Prophète (r). Cependant, il n’était pas capable de parler arabe et Mohammed ne connaissait pas sa langue. Cet esclave de Banû el Hadhrami connaissait tout au plus quelque mots en arabe ; soit les expressions les plus courantes. Il devait connaître des termes usuels comme le pain, l’eau, le ciel, la terre ; mais il aurait été incapable de réciter une Sourate entière du Coran.

Ainsi, Allah a dévoilé leurs mensonges. Ils n’ont pas utilisé un argument qui aurait pu laisser planer le doute, en prétendant par exemple qu’un savant Juif ou chrétien serait l’auteur de ces enseignements. Ils ont eu paradoxalement recours à un canular tellement grotesque qu’il s’écroule de lui-même. Faute d’avancer un argument pour le moins ambiguë, ils ont allégué ce dont le caractère improbable saute aux yeux. Cela démontre qu’ils ne pouvaient absolument pas prétendre qu’un autre lui dévoilait les mystères de l’inconnu. L’histoire de Nûh, dont notamment le passage de la Sourate Hûd comme nous l’avons vu auparavant, ne peut provenir que d’un prophète ou d’une personne l’ayant entendu d’un prophète. Si l’on sait qu’il ne l’a pas entendu d’un prophète, il devient évident qu’il est lui-même un prophète. C’est pourquoi, le Seigneur (I) a dit : (Voici l’une des histoires qui relèvent des mystères de l’inconnu ; Nous te l’avons révélée. Tu ne les connaissais pas auparavant ni toi ni ton peuple. Patiente car la fin heureuse est aux pieux). Hûd ; 49

Nous pouvons en dire autant pour n’importe quelle histoire du Coran.

Concernant la Sourate Yûsuf, Il a dit : (Voici l’une des histoires qui relèvent des mystères de l’inconnu ; Nous te l’avons révélée. Tu n’étais pas parmi eux lorsqu’ils se sont réunis pour tramer leur piège). Yûsuf ; 102-106

Dans la Sourate Âl ‘Imrân, après le passage où l’anecdote entre Zakariya et Mariam est évoqué, le Seigneur a révélé : (Voici l’une des histoires qui relèvent des mystères de l’inconnu ; Nous te l’avons révélée. Tu n’étais pas parmi eux lorsqu’ils ont jeté leur plume (au sort) pour désigner le tuteur de Mariam, et tu n’étais pas parmi eux au moment de leur dispute). Âl ‘Imrân ; 44

À propos de Moussa, il a dit : (Tu n’étais pas au flanc ouest (de la montagne) quand Nous avons confié l’Ordre à Moussa, et tu ne faisais pas partie des témoins • Nous avons fait naître bien des générations entre temps, et la durée s’est bien creusée depuis. Tu n’étais pas au milieu des habitants de Madian pour leur réciter Nos Versets mais Nous avons réservé ta mission • Tu n’étais pas sur le flanc du mont Sinaï quand Nous avons appelé, mais par miséricorde de la part de Ton Seigneur). Les récits ; 44-46

Deux moyens sont possibles pour rendre compte de tels événements : il faut y avoir assisté ou les avoir entendus par un autre.

(Tu n’étais pas parmi eux) : l’attention est attirée sur le fait que le Prophète a été mis au courant par la Révélation car il était notoire autour de lui qu’il ne pouvait l’avoir entendu par quelqu’un d’autre. En outre, ni lui ni son peuple n’avait à sa disposition ce genre d’information, alors que le Seigneur révèle : (Si Allah l’avait voulait, je ne vous l’aurais pas récité et ne vous l’aurais jamais fais connaître. Je suis bien resté parmi vous une bonne période avant cela ; n’allez-vous raisonner !) Yûnâs ; 16

C’est par la Volonté et le Pouvoir d’Allah qu’il a pu leur réciter et leur annoncer ce Livre, non par sa propre initiative comme le précise le Verset suivant : (Si Nos Versets clairs leur sont récités, ceux qui n’aspirent point à Notre rencontre s’écrient : rapporte-nous un autre Coran que celui-ci ou bien change-le. Dis : il ne m’appartient pas de le changer de moi-même, je me limite à suivre ce qu’on me révèle. Je crains si je désobéis à Mon Seigneur, le châtiment d’un jour terrible • Dis : Si Allah l’avait voulu, je ne vous l’aurais pas récité et ne vous l’aurais jamais fait connaître). Yûnâs ; 15-16
Il est resté une longue période auparavant au milieu de son peuple et pourtant il n’a jamais récité une partie du Coran devant eux. Il ne l’a jamais divulgué puisqu’il n’en avait aucune connaissance. La chose ne dépendait donc pas de lui mais elle venait bien d’Allah ; s’Il avait voulu il ne leur en aurait jamais fait écouté ni ne l’aurait mis à leur connaissance. A travers la récitation et la divulgation du Coran, il dévoile l’inconnu que seul un prophète peut percer ainsi. Allah aime et agrée ce genre de révélation ; contrairement à la révélation des démons, qui relève uniquement de Son décret universel sans l’aimer ni l’agréer (par un décret textuel).
C’est pourquoi, les gens de son peuple lui offrirent de devenir leur roi, de le rendre riche, de prendre pour épouses les femmes de son choix. Il leur a répondu : « Si vous posiez le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche pour que je renonce à ma mission, je ne le pourrais (ou ne le ferais) jamais. » Rapporté par el Bukhârî dans e-Târikh el Kabîr 15/1, e-Tabarânî dans el Awsat et el Kabîr, etc.

Ils lui ont proposé les trois choses les plus convoitées sur terre : la puissance, la richesse, et les femmes. Il a renoncé aux jouissances terrestres les plus aspirées par l’homme, en soulignant qu’il n’est pas en mesure de faillir à sa mission.

Allah révèle : (Bien qu’ils faillirent te détourner du Coran que Nous t’avons révélé, afin que tu en inventes sur Nous un autre ; ils t’auraient ainsi choisi comme ami intime • Si Nous ne t’avions pas raffermi, tu aurais failli t’incliné un peu vers eux • Nous t’aurions alors fait goûté un double châtiment au cours de ta vie et un double châtiment après la mort. Puis, tu n’aurais pas trouvé d’allié contre Nous • Bien qu’ils faillirent t’inciter à fuir la terre pour t’en faire sortir mais ils ne seraient pas restés bien longtemps après toi • Telle est la loi pour ceux que Nous avons envoyé avant toi parmi Nos Messagers et tu ne trouveras pas de changement dans Notre Loi). Le voyage nocturne ; 73-77

Les infidèles ont failli lui faire obstacle à tous les niveaux ; les actes de l’être humains sont soumis en effet à sa volonté et à sa capacité d’agir. Avec la volonté ferme et la parfaite capacité d’agir, l’action ne peut que se réaliser. Si l’un des deux ingrédients manque, elle ne peut pas avoir lieu. Ils ont voulu dans un premier temps lui infléchir sa volonté en le ralliant à eux dans l’intention de lui faire changer le contenu de la Révélation. Dans un deuxième temps, ils ont voulu paralyser sa capacité en exerçant sur lui certaines pressions dans l’espoir de l’expulser. Le but final était de mettre un frein à son prêche.

Or, s’ils avaient pu le faire, Allah les aurait châtiés sans atteindre, en prenant en exemple les prophètes avant lui. En effet, quand le Tout-Puissant décidait de faire périr les habitants d’une cité, il faisait sortir leur prophète avant de les décimer. Il ne détruisait jamais une cité, si son prophète était encore dans son enceinte. Allah révèle : (Allah n’allait pas les châtier alors que tu étais au milieu d’eux, et Allah n’allait pas les châtier s’ils imploraient le pardon). Le butin ; 33

Cette réponse vient juste après le Verset : (Quand ils se sont écriés : Ô Allah ! Si c’est vraiment la vérité venant de Toi, alors fais-nous pleuvoir des pierres du ciel ou inflige-nous un châtiment douloureux). Le butin ; 32

Il a en effet répondu : (Allah n’allait pas les châtier alors que tu étais au milieu d’eux, et Allah n’allait pas les châtier s’ils imploraient le pardon).

Lorsqu’il les a quittés pour émigrer à Médine, Allah leur a réservé un châtiment douloureux à la bataille de Badr et autre.

(Bien qu’ils faillirent te détourner) : il est fait allusion à leur désir de corrompre sa volonté. (Bien qu’ils faillirent t’inciter à fuir la terre) : ils essaient cette fois de porter atteinte à sa capacité. Allah révèle également : (Tu ne récitais aucun livre auparavant et tu ne l’as pas écrit de ta main droite sinon les négateurs auraient douté). L’araignée ; 48

De l’élite au commun des gens, parmi ceux qui l’ont connu ou qui ont entendu parler de lui, tout le monde savait que Mohammed était un illettré ; il ne savait ni lire ni écrire. Il ne lui est jamais arrivé ni de lire un livre de toute nature (qu’il soit révélé ou non) ni de le retranscrire.
Il y a plusieurs façons de prendre le savoir : soit sous la dictée de l’auteur, soit de mémoire, ou soit directement sur un livre. Or, le Prophète ne s’est inspiré d’aucun livre ni de mémoire ni à travers la lecture car la seule façon de se référer à un livre, c’est de le lire ou de le retranscrire et il ne savait ni lire ni écrire.

Allah révèle : (C’est une révélation du Seigneur de l’univers • L’Esprit Loyal l’a descendu • Sur ton cœur afin que tu sois un avertisseur • En langue arabe et pure • Il a été signalé dans les premières écritures • N’était-il pas un signe connu des savants des tribus d’Israël). Les poètes ; 192-193

Il a dit ensuite : (Ce ne sont pas les démons qui l’ont descendus • Il ne leur appartenait pas de le faire et ils ne le pouvait pas • Il leur est empêché de l’entendre • N’implore aucun dieu avec Allah sinon tu compteras parmi les châtiés • Averti ta famille et tes proches • Baisse ton aile aux croyants qui t’ont suivi • S’ils te désobéissent, dis-leur : je suis innocent de vos actes • Et remet-toi au Tout-puissant et Tout Miséricordieux • Celui qui te vois quand tu te lèves la nuit • Et vois tes gestes quand tu pries au milieu des fidèles • Il est certes l’Entendant et le Savant • Vous dirais-je sur qui descendent les démons • Ils descendent sur tout imposteur et pervers • ils tendent l’oreille mais la plupart sont des menteurs • Et les poètes, seuls les fourvoyés les suivent • Ne vois-tu pas qu’ils errent dans toutes les vallées • Et que leurs paroles sont contraires à leurs actes • À l’exception des croyants qui accomplissent les bonnes œuvres, et qui évoquent Allah énormément ; ils ont connu la victoire après avoir subit l’injustice, et les injustes verront où ils vont se retrouver). Les poètes ; 210-227

Ainsi, comme le Verset nous l’apprend : (Il a été signalé dans les premières écritures) et le suivant : (N’était-il pas un signe connu des savants des tribus d’Israël).

Les savants des tribus d’Israël étaient au courant de la venue de Mohammed et d’une révélation prochaine comme le Seigneur (I) le confirme : (Celui qu’ils trouvent inscrit dans leurs livres ; la Thora et l’Evangile). El A’râf ; 157

(Ceux à qui Nous avons donné le Livre savent très bien qu’il est révélé par Ton Seigneur en toute vérité, ne sois donc pas parmi les sceptiques). Le bétail ; 114

(Ceux à qui Nous avons donné le Livre avant lui, croient en lui). Les récits ; 52

Il a dit tout de suite après : (Et s’il leur est récité, ils disent : Nous avons cru en lui. Telle est la vérité venue de Notre Seigneur. Nous étions déjà soumis avant lui). Les récits ; 53

Ils savent qu’il est en accord au niveau du sens avec les paroles des messagers avant lui dans le domaine déclaratif (les informations) et impératif (la loi). Il a informé de l’Unicité d’Allah et de Ses Attributs, de Son Trône, de Sa création, des cieux, de la terre. Son discours ne distingue en rien de celui de ses prédécesseurs. Il a ordonné d’unifier Dieu dans l’adoration (sans ne Lui avouer aucun associé), la justice, la sincérité, la prière, et l’aumône. En parallèle, il a interdit l’Association, l’injustice, et la débauche comme l’ont fait les prophètes avant lui.
Les Sourates mecquoises énoncent les principes fondamentaux et universels. Ils sont à la fois élémentaires et font l’unanimité du discours prophétique. Ils représentent l’Islam au sens large ; Allah ne tolère à personne parmi les premières et les dernières générations d’adhérer à une autre religion. Quant aux Sourates médinoises, on retrouve ces enseignements mais aussi la loi et la voie à suivre qui sont propres à Mohammed (r). La religion des prophètes est unique comme il est certifié dans un Hadith, selon lequel le Prophète (r) a dit : « Nous les prophètes avons une seule religion. » Rapporté par el Bukhârî 478/6 et Muslim (2365).

Allah (I) révèle : (Il vous a légiféré comme religion, celle qu’Il a recommandé à Nûh, et celle que Nous t’avons révélée ; Nous avons recommandé à Ibrahim, Moussa, et ‘Issa : observez la religion et ne vous divisez point). La concertation ; 13

(Ô Messagers ! Mangez les bonnes choses à votre guise et faites des bonnes œuvres ; Je suis parfaitement au courant de vos actes • Votre nation est une seule nation et Moi Je suis Votre Seigneur alors adorez-Moi • Ils se sont séparés les uns les autres en clan où chaque parti se suffit à lui-même). Les croyants ; 52-53

(Tourne ton visage vers la religion fidèle. La nature qu’Allah a insufflée aux humains. Allah ne change pas la création. Telle est la religion droite mais la plupart de gens ne savent pas • Revenant à Lui, craignez-Le, observez le prière, et ne soyez pas aux nombre des païens • qui ont divisé leur religion pour en faire des sectes où chaque parti se suffit à lui-même).

Les romains ; 30-32


Concernant la loi et la voie à suivre, Il a décrit ainsi les partisans de la Thora, de l’Evangile, et du Coran : (Nous vous avons établi à chacun une loi et une voie à suivre). AL-Mayda ; 48

(Nous avons assigné à chaque nation un autel afin qu’ils évoquent Allah pour leur avoir prodigué du bétail) jusqu’au Verset : (vous pouvez en manger et en offrir aux pauvres qu’ils en réclament ou non. Ainsi, Nous vous l’avons soumise, ainsi serez-vous reconnaissants • Allah n’a que faire de sa chair et de son sang, Il veut uniquement que vous soyez pieux). Le pèlerinage ; 34-37

Il a dit ensuite : (Nous avons assigné à chaque nation un autel pour les sacrifices (ou un culte à suivre)). Le pèlerinage ; 67

Quand à la Qibla, Il n’a pas assigné (dans le sens de valider) la direction que les gens du Livre ont innovée. C’est pourquoi, il a dit : (A chacun une direction, vers laquelle il s’oriente). La génisse ; 148 Il n’a pas dit : nous avons assigné une direction à chacun comme il l’a dit pour le culte, la loi, et la voie à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachid-alger



Messages : 38
Points : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 21 Mar - 0:08

Allah a dit : (Ils ont dit : si au moins il nous ramenait un signe de Son Seigneur. Ne leur en est-il pas venue une preuve dans les premières écritures). Ta-Ha ; 133

S’il leur apportait une preuve issue des anciennes écritures, en sachant pertinemment qu’il n’a ni rencontré quelqu’un de cette époque ni profiter de ses enseignements, celle-ci serait un signe énorme venant d’Allah. Comme les mystères de l’inconnu qu’il dévoile sont la preuve de sa prophétie, ils démontrent également que la prophétie est communiquée par Allah. Cela, contrairement à certaines tendances philosophiques à l’instar d’ibn Sîna et d’autres soutenants qu’elle : « est une émanation provenant de l’Âme Universelle ou de l’intellect actif. » Selon eux également : « l’Âme et l’Intellect correspondent aux Tables gardées ; quiconque entre en contact avec, il va détenir le savoir des prophètes. » Ils disent aussi : que « La prophétie est un acquit car telle est sa qualité. » Ils prétendent que : « S’il détient certains mystères de l’inconnu, c’est grâce à son âme qui se met en contact avec l’Âme Universelle. » Ils l’assimilent aux Tables Gardées et assument que les événements sur terre proviennent du mouvement qu’elle exerce sur l’univers. Elle connaît donc à l’avance les événements qui se produisent dans le monde car connaître la cause implique de connaître l’auteur des accidents. Ils se fondent dans leurs thèses sur des prémisses complètement erronées comme nous l’avons expliqué ailleurs en détail, dont notamment :
-Ils soutiennent l’existence de l’intellect actif.
-Ils prétendent que le mouvement de l’univers est la cause des événements sur terre.
-L’Âme serait l’auteur de ce mouvement.
-Nos âmes seraient en contact avec l’Âme (Universelle).

Nous voulons souligner ici que leur hypothèse implique de connaître l’avenir dont l’action du présent est la cause. Quant aux événements vieux de deux cent ans voir de milliers d’années, les mouvements de l’univers – au moment de l’avènement du Messager – n’en furent pas la cause. Néanmoins, les mouvements qui ont eu lieu à son époque sont la cause d’événements futurs non du passé.
Dès lors, le mouvement de l’univers provoqué par l’âme n’est pas la cause permettant de connaître ces choses. Elle ne correspond pas non plus aux Tables Gardées. Le Coran Illustre est lui, dans les Tables Gardées, au cœur de la Mère des Livres : (Dans un Livre protégé • Personne ne peut le toucher en dehors des purs). L’Evènement ; 78-79

Allah (I) a informé que : (L’Esprit Loyal l’a descendu).

Les poètes ; 193-194

Dans un autre Verset, Il a dit : (Dis : l’Esprit Saint l’a descendu de Ton Seigneur en toute vérité). Les abeilles ; 102

Il a affirmé ailleurs : (Dis : Quiconque se fait l’ennemi de Jibrîl, celui-ci l’a descendu dans ton cœur par la permission d’Allah). La génisse ; 97

(Cette Parole provient d’un Noble Messager • Un être fort auprès du Maître du Trône, illustre, obéi, et loyal de surcroît • Votre ami n’est pas fou • Il l’a vu clairement à l’horizon • Il n’est pas suspect (ou avare) concernant les mystères • cette parole ne provient pas non plus d’un démon lapidé • Où allez-vous ? • Ce n’est qu’un Rappel pour l’humanité • Pour celui d’entre vous qui veut le droit chemin).

L’extinction du soleil ; 19-28 (Allah élit des messagers parmi les anges et parmi les hommes). Le pèlerinage ; 75

C’est donc une Parole provenant d’un Messager élu parmi les anges qu’il a descendu sur un Messager élu parmi les hommes. Allah dit : (C’est la Parole d’un Noble Messager • Ce n’est pas la parole d’un poète mais vous croyez très peu • Ni la parole d’un sorcier mais vous vous rappelez très peu • C’est une révélation venant du Seigneur de l’univers • S’il avait inventé sur nous quelques fables • Nous l’aurions attrapé par la main droite • Puis, Nous lui aurions coupé l’aorte • Aucun parmi vous ne pourrait dès lors l’en empêcher • C’est un Rappel pour les gens pieux • Nous savons très bien que certains d’entre vous n’y croient pas • C’est pourtant une source de profond regret pour les infidèles • C’est la vérité certaine • Alors glorifie le Nom de Ton Seigneur Illustre). La vérité dévoilée ; 40-52

Il a ainsi purifié (dans le sens d’exempté, innocenté) l’ange d’être un démon comme il a purifié l’homme d’être un poète ou un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachid-alger



Messages : 38
Points : 54
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 21 Mar - 0:09

Pour l’appuyer, Il s’est inspiré de l’argument suivant : (Ce ne sont pas les démons qui l’ont descendus • Ils ne leur appartenaient pas de le faire et ils ne le pouvaient pas • Il leur est empêché de l’entendre). Les poètes ; 210-227

Il ne leur convient pas de le révéler ; on leur a interdit de le faire, ils en sont d’ailleurs incapables. Ils ne le veulent pas car se serait contraire à leurs ambitions ; s’ils le voulaient ils ne le pourraient nullement et ils échoueraient dans leur entreprise. Il leur est empêché d’écouter ce qui passe dans la Haute Assemblée (el Mala el A’la). Ils ont la possibilité certes de voler les informations qu’ils entendent non celles auxquelles ils n’ont pas accès. Autrement dit, un acte est possible si son auteur détient la volonté de le faire mais aussi la capacité.

(Il ne leur appartenait pas de le faire) : du départ, ils n’en ont même pas l’intention. (Il leur est empêché de l’entendre) : au cas où cela les tenterait, ils n’en seraient matériellement pas capables. Ils ne veulent pas le faire compte tenu qu’il ne leur appartient pas de le faire. Le verbe au présent signifie ici : vouloir et désirer. S’il n’appartient pas à quelqu’un de faire quelque chose, c’est qu’il n’en a pas envi et ne le désire pas. Ils ne peuvent pas le faire ou ils en sont empêchés car Satan désire uniquement le mensonge et la perversité, il n’aime pas la vérité et l’honnêteté. Les enseignements du Messager sont de ce point de vue complètement contraire aux ambitions des démons. Il n’y a pas eu un événement sur terre allant le plus à l’opposer des ambitions des démons que l’avènement de Mohammed (r) et la révélation du Coran dont il est l’émissaire. Il ne peut se produire de la part des diables ce qu’ils n’ont pas l’intention de faire si ce n’est de faire une action opposée. Cependant, il leur est interdit également de le concrétiser de sorte que cela ne leur convient pas et qu’ils n’en ont pas les prédispositions. Par exemple, il n’appartient pas à un sorcier de devenir prophète.
Il n’appartient pas à la personne connue pour le mensonge et la débauche de devenir – pour cette raison – un prophète, comme il lui est interdit d’être un juge, un témoin officiel, ou un Mûfti (conseiller religieux) étant donné que le mensonge et la perversité ne s’accordent pas avec ces fonctions. De la même façon, la nature incline au mensonge et perverse des démons est à l’opposée de la révélation qui se veut le comble de la vérité et de la justice ; celle-ci ne peut être entachée par le moindre mensonge ni la moindre injustice ; elle n’est donc pas appropriée à la recevoir.

(Et ils ne le pouvaient pas) : il leur est empêché d’écouter une telle parole par les gardiens du ciel grâce à un « bouclier » de météores (étoiles filantes) comme le dévoile le Seigneur au sujet des djinns : (Nous avons tâté le ciel et nous l’avons trouvé envahi de gardiens sévères et de météores). Les Djinns ; 8-9

Nous avons déjà évoqué que cette annale était communément répandue et que le ciel était surveillé comme il ne l’a jamais été auparavant. Les gens l’ont vu de leurs propres yeux. Ils ont assisté comme on leur avait informé à une pluie incessante d’étoiles filantes pour repousser les incursions des démons dont l’écoute n’a jamais pu atteindre la Haute Assemblée. Les témoins oculaires infidèles ont assisté à une lapidation anormale de météores dans le ciel. Cette recrudescence d’étoiles filantes s’explique par l’apparition d’un phénomène extraordinaire. Seul une nouvelle prophétie pouvait expliquer un tel phénomène jamais connu avant ce jour. Jamais un prophète avant Mohammed n’avait reçu la révélation par à-coups. Moussa (u) a reçu la Thora écrite en un bloc et non par fragment contrairement au Coran, elle lui a été déposé dans son aspect originel ; le ciel n’avait pas besoin de gardiens contre des intrus qui voudraient écouter à la dérobée.

Les Psaumes dépendent de la Législation de la Thora, tout comme l’Evangile ; celle-ci est dans la continuité du Livre de Moïse. Seul le Coran et la Thora ont la particularité d’être autonomes comme nous l’apprend le Seigneur (I) : (Dis : Présentez-moi alors un livre plus éclairé que ces deux là afin que je le suive, si vous êtes vraiment sincères). Les récits ; 49

C’est pourquoi, Allah cite souvent ensemble le Coran et la Thora, comme dans le Verset suivant : (Ils n’ont pas estimé Allah à sa juste valeur lorsqu’ils ont dit : Allah n’a rien révélé à personne. Dis : Qui donc a révélé le Livre que détenait Moussa ? Il est lumière et direction pour les hommes) jusqu’à : (Voici un Livre que Nous avons descendu bénit, et confirmant le Livre avant lui). Le bétail ; 91-92

Il a dit également : (Ou bien celui que Son Seigneur a éclairé d’une preuve qu’un témoin venant de Lui récite. Auparavant, il y avait le Livre de Moussa éminent et Miséricorde ; ceux-là croient en lui. Mais quiconque mécroit en Lui parmi les coalisés l’enfer sera son rendez-vous). Hûd ; 17

Sa’îd ibn Jûbaïr a dit : « Les coalisés représentent toutes les confessions. » Cet exégèse est conforme aux paroles du Prophètes (r) soulignant : « Quiconque dans cette communauté, qu’il soit Juif ou Chrétien, entend parler de moi et ne croit pas en moi avant de mourir, fera parti des gens du Feu. » Rapporté par Muslim (153).

Il a ensuite récité le Verset : (Mais quiconque mécroit en Lui parmi les coalisés, l’enfer sera son rendez-vous).
Les Djinns ont déclaré SadNous avons entendu un Livre descendu après Moussa). El Ahqâf ; 30

Lorsque le Négus (e-Najâshî) a écouté le Coran, il a commenté : « Ces enseignements et ceux de Moussa sortent de la même brèche. » Rapporté par Ahmed 1/201-203 et 5/290-291

Par ailleurs, il était connu que les devins prenaient leurs informations des démons qu’ils dérobaient dans le ciel. Quand les gens ont vu que le ciel fut plus sévèrement gardé que d’habitude, ils ont compris qu’il fut empêché aux démons d’écouter ; les Djinns comme nous l’avons vu ont aussi fait ce constat à travers leur dire : (Nous avons tâté le ciel et nous l’avons trouvé envahi de gardiens sévères et de météores • Nous prenions bien position auparavant pour écouter, mais quiconque veut écouter désormais est confronté à un météore aux aguets). Les Djinns ; 8-9

Selon certaines annales communément transmises, à l’avènement de Mohammed , il y a avait énormément d’étoiles filantes. Ce phénomène anormal a suscité chez certains gens la crainte de la fin du monde. Ils ont cherché à savoir si ce phénomène provenait des astres voguant dans l’univers ou bien des météores. Lorsqu’ils se sont rendus compte qu’il provenait des météores, ils en ont déduit qu’un événement hors du commun venait de se produire. Les Djinns ont voulu connaître la raison de ce phénomène, mais dès qu’ils ont écouté le Coran, ils ont compris d’où venait ce bouleversement. Cet événement est un signe de la prophétie et il en est une preuve irréfutable. Avant et après l’avènement du Prophète, il y avait peu d’étoiles filantes ; elles n’envahissaient pas le ciel de leur averse comme cela fut le cas au moment de la révélation du Coran. Le Seigneur a révélé (I) : (Vous dirais-je sur qui descendent les démons • Ils descendent sur tout imposteur coupable • Ils tendent l’écoute mais la plupart sont des menteurs). Les poètes ; 221-223

Imposteur : c’est-à-dire menteur ; et coupable ou fautif : c’est-à-dire pervers comme dans le Verset : (Nous allons le tirer par le front • un front menteur et fautif). Le caillot de sang ; 15-16


Le Prophète a dit (r) dans un Hadith dont s’accordent à authentifier el Bukhârî et Muslim : « Dites la vérité car la vérité mène au Paradis. L’homme ne cesse de dire la vérité et de se parer de la vérité jusqu’à ce qu’il soit inscrit ‘’véridique’’ auprès d’Allah. Et méfiez-vous du mensonge car le mensonge mène à la débauche et la débauche mène en Enfer. L’homme ne cesse de mentir et de se parer du mensonge jusqu’à ce qu’il soit inscrit ‘’menteur’’ auprès d’Allah. » Rapporté par el Bukhârî

Ainsi, les démons s’orientent vers les personnes répondant à leurs critères qui s’incarnent dans le mensonge et la débauche. Quand à la personne honnête et vertueuse, elle ne répond pas aux aspirations des démons. Satan n’a que faire de l’honnêteté et de la vertu, il s’enquiert plutôt du la malhonnêteté et du vice.

Mohammed (r) était connu auprès des siens pour être sincère et loyal. Jamais l’un d’eux n’a été confronté de sa part au moindre mensonge. Quand l’Esprit lui vint avec la Révélation, il ne lui a jamais donné une information contraire à la vérité ; que ce soit de façon intentionnelle ou par erreur. Quand aux auxiliaires des démons, ils sont forcément amenés à mentir car les démons leur dévoilent certains secrets qu’ils dérobent au ciel. Cependant, ils ne transmettent pas les paroles strictement comme ils les ont entendues, ils ont plutôt tendance à mentir ; la plupart des démons qui communiquent avec certains hommes mentent dans leur rapport avec eux.

Or, si les démons sont tous des menteurs, cela n’est pas forcément vrai pour chaque parole qu’ils rapportent. L’un d’entre eux peut très bien dire la vérité sur ce qu’il a entendu à la dérobée. Toutefois, la plupart ne font que mentir. Si l’un d’eux est capable de dire parfois la vérité, le reste du temps il ment. Les êtres humains en relations avec eux sont des de vulgaires imposteurs.

La différence est énorme entre un homme sincère et honnête en relation avec l’ange, et un homme menteur et pervers en relation avec Satan le lapidé. Elle est évidente au premier abord si l’on se penche sur leur situation respective. Ainsi, étant donné que le devin en relation avec Satan peut dévoiler certaines choses de l’inconnu, le Seigneur (I) fait savoir, malgré la véracité de certains de ses propos, qu’il est malgré tout un menteur et un pervers tout comme celui qui lui rapporte ces mensonges. Il ne peut être confondu avec celui qui n’est pas porté vers le mensonge et la débauche. Ainsi, le Prophète ne pouvait être que vertueux et immuniser de persévérer dans l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mario-franc_Lazur

avatar

Messages : 426
Points : 430
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : France

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mer 30 Mai - 15:44

Cela restera de toutes façons du domaine de la foi !



De même que croire en la Divinité de Jésus relève du domaine de la foi !



Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. http://evangileetcoran.unblog.fr/files/2009/07/essai.pdf

VOS COMMENTAIRES : http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretienne-ecrite-a-lintention-des-jeunes-catholiques-tentes-par-lislam/#comments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dialogueislam-chretien.com/
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Sam 8 Juin - 20:44

Salam,
Bien des question à son sujet (vrai prophète)
Selon hadith, Mohamed aurait été empoisonné par une juive qui s'est vengé que Mohamed aurait fait tuer toute sa famille.
Selon la Bible, les prophètes de Dieu étaient immunisés contre le venin et le poison.
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Sam 8 Juin - 20:59

Doux a écrit:
Salam,
Bien des question à son sujet (vrai prophète)
Selon hadith, Mohamed aurait été empoisonné par une juive qui s'est vengé que Mohamed aurait fait tuer toute sa famille.
Selon la Bible, les prophètes de Dieu étaient immunisés contre le venin et le poison.
Amitié fraternelle

Ce que tu dis est une vérité à laquelle on a ajouté du faux .
Le prophète Mohamed saws aurait été empoisonné lui et quelques compagnons ,qui sont mort sur le champs ,la juive questionné elle a répandu au prophète "que si tu n'était pas un prophète tu serais mort!" .Et vu de ce coté le prophète la laissé partir sans la poursuivre !il a vécus des années après .

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Sam 8 Juin - 21:16

Citation :
Ce que tu dis est une vérité à laquelle on a ajouté du faux .
Le prophète
Mohamed saws aurait été empoisonné lui et quelques compagnons ,qui sont mort sur
le champs ,la juive questionné elle a répandu au prophète "que si tu n'était pas
un prophète tu serais mort!" .Et vu de ce coté le prophète la laissé partir sans
la poursuivre !il a vécus des années après .

Ce dont je pense me rappeler, c'est que Mohamed est bien mort de son empoisonnement.
Aussi..
Pourquoi poursuivre quelqu'un alors qu'on ne peut plus bouger?
Les disciples lorsqu'ils reçurent la force active de Dieu, bien que piqué par le poison ne sont pas mort de ce poison!
Donc, il ne faut pas tourner en rond mon cher Ashtar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Sam 8 Juin - 21:56

Doux a écrit:
Citation :
Ce que tu dis est une vérité à laquelle on a ajouté du faux .
Le prophète
Mohamed saws aurait été empoisonné lui et quelques compagnons ,qui sont mort sur
le champs ,la juive questionné elle a répandu au prophète "que si tu n'était pas
un prophète tu serais mort!" .Et vu de ce coté le prophète la laissé partir sans
la poursuivre !il a vécus des années après .

Ce dont je pense me rappeler, c'est que Mohamed est bien mort de son empoisonnement.
Aussi..
Pourquoi poursuivre quelqu'un alors qu'on ne peut plus bouger?
Les disciples lorsqu'ils reçurent la force active de Dieu, bien que piqué par le poison ne sont pas mort de ce poison!
Donc, il ne faut pas tourner en rond mon cher Ashtar.

C'est ta parole contre la vérité qui vient des hadith et de la biographie du prophète .
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Khaybar
Citation :

La Bataille de Khaybar ou Khaïbar (arabe : خيبر) a opposé, lors de la septième année de l'Hégire (628-629),

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouhammad
Citation :

MahometNote 1 (en arabe محمّد - Muḥammad), Muḥammad ou Mohammed, est un chef religieux, politique et militaire arabe de la tribu de Quraych. Fondateur de l'islam1, il en est considéré comme le prophète majeur. Selon la tradition islamique, il serait né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632.

Entre 628-629 la date de la bataille de khaybar où la juive a empoisonné le prophète et ses compagnons et la mort du prophète qui serait en 632 il a au moins deux années !
Tu vois que ce que tu apporte est faux !

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 10:33

Citation :
Entre 628-629 la date de la bataille de khaybar où la juive a empoisonné le
prophète et ses compagnons et la mort du prophète qui serait en 632 il a au
moins deux années !
Tu vois que ce que tu apporte est faux !
C'est toi qui le mentionnes, les hadits c'est pas Wikipédia.
Wikipédia se sont bien souvent trompés
Quoi qu'il en soit,
Mohamed est malgré tout mort de son empoisonnement bien qu'ils auraient essayé de retarder sa mort par certains remèdes de l'époque, mais cela n'a rien empêché, Dieu l'a surement punit de ses actes d'injustice!
Par sa mort, Dieu a montré au monde entier qu'il ne tolérerait pas la mort d'innocents fait en son nom, cela devrait servir d'exemple!
Donc il ne pouvait pas être un vrai prophète de Dieu,
http://www.asraralislam.com/Les%20secrets%20de%20l'islam/qui_a_tue_mahomet.html

http://www.dialogueislam-chretien.com/t4378-qui-a-tue-mohamed
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 14:07

Doux a écrit:
Citation :
Entre 628-629 la date de la bataille de khaybar où la juive a empoisonné le
prophète et ses compagnons et la mort du prophète qui serait en 632 il a au
moins deux années !
Tu vois que ce que tu apporte est faux !
C'est toi qui le mentionnes, les hadits c'est pas Wikipédia.
Wikipédia se sont bien souvent trompés
Quoi qu'il en soit,
Mohamed est malgré tout mort de son empoisonnement bien qu'ils auraient essayé de retarder sa mort par certains remèdes de l'époque, mais cela n'a rien empêché, Dieu l'a surement punit de ses actes d'injustice!
Par sa mort, Dieu a montré au monde entier qu'il ne tolérerait pas la mort d'innocents fait en son nom, cela devrait servir d'exemple!
Donc il ne pouvait pas être un vrai prophète de Dieu,
http://www.asraralislam.com/Les secrets de l'islam/qui_a_tue_mahomet.html

http://www.dialogueislam-chretien.com/t4378-qui-a-tue-mohamed
Amitié fraternelle

Et tes sources imaginaires de conclusion personnelles sont à prendre ou à laisser ?
La mort du prophète Mohamed ne peut etre comme vous la décrivez car cela est contraire au coran !
[69.44] Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées,
[69.45] Nous l'aurions saisi de la main droite,
[69.46] ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte.

[5.67] Ô Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisait pas, alors tu n'aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protégera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants.

Vous avez beau essayer de couvrir la vérité Allah ne se trompe pas !
Il a protégé son prophète saws jusqu'à la mort !

Mohamed saws n'a commit aucune injustice .Nous en témoignons et Allah en témoigne aussi ,et les anges en plus !

[4.166] Mais Allah témoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, Il l'a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme témoin.

Ton faux témoignage ne fait pas le poids l'ami .Car tu n'es ni un prophète ,ni un apotre ,ni rapporteur de vérités inébranlables .

Amicalement

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 16:22

Citation :
Et tes sources imaginaires de conclusion personnelles sont à prendre ou à
laisser ?
La mort du prophète Mohamed ne peut être comme vous la décrivez car
cela est contraire au coran !

Cher ami,
Bien le nous, c'est pas nous, c'est plutôt vous avec les hadits, nous on n'inventent rien.
Il faut admettre que Mohamed est mort suite à cet empoisonnement, contraire ou pas!!!

Aicha a rapporté : « quand le Messager de Dieu tombait malade, il récitait les Mou’awwidhât (les sourates 113 et 114) et soufflait son haleine sur lui-même et il se frottait les mains sur son corps. Et lorsqu’il fut atteint de sa maladie qui le fit mourir, je récitais les Mou’awwidhât et je soufflais de mon haleine sur lui et passait ma main le Prophète ».15
Mais sa plus grande désillusion fut la mixture infecte qu’il s’était concocté, une sorte d’antibiotique hijazien, qui ne fit guère de miracle : « au nom de Dieu, l’argile de notre terre mélangée à la salive de quelques-uns d’entre nous guérira nos maladies avec la permission de Dieu »16. N’ayant plus aucun espoir, ses proches et lui-même s’en remirent à Dieu.
L’inactivité de la toxine dans l’organisme du Prophète pendant plus de trois ans souleva tant de doutes que plusieurs traditions furent fabriquées dans le but d’occulter les véritables causes de la mort et d’appuyer le récit d’Ibn Ishâq : « Ô ‘Aicha, je sens toujours la douleur provoquée par la nourriture que j’ai mangé à Khaybar, et maintenant, c’est comme si le poison avait sectionné mon aorte »,

Le remède
La tradition relate que le Prophète fit diverses tentatives de guérison qui se révélèrent malheureusement pour lui toute infructueuses. Il se faisait faire des saignées par Abou Hind, un esclave des Banou Biyyâdha, dans un but thérapeutique : « quand le Messager de Dieu se sentait malade suite à cela, il se faisait faire des saignées. Une fois, il a voyagé en état d’ihrâm et il s’est senti malade à cause de cela, il a procédé à une saignée »14, et il récitait le Coran en accomplissant un rituel pour le moins étrange :
‘Aicha a rapporté : « quand le Messager de Dieu tombait malade, il récitait les Mou’awwidhât (les sourates 113 et 114) et soufflait son haleine sur lui-même et il se frottait les mains sur son corps. Et lorsqu’il fut atteint de sa maladie qui le fit mourir, je récitais les Mou’awwidhât et je soufflais de mon haleine sur lui et passait ma main le Prophète ».15
En fait Dieu ne lui a pas pardonné de ses actes de cruautés, Mohamed a bel et bien été empoisonné.
Pourquoi ne pas l'admettre plutôt que de contredire hadits?

Comme le montre cette sourate, la mixture qu'on lui a fait avaler n'a pas fait de miracle pour le sauver!
Mohamed à eut beau supplier Dieu, mais Dieu n'a pas entendu.
Plus tard dans le Coran, Al Imram 18: Mohamed fut rejeté Tu Mohamed n'a aucune part dans l'ordre Divin!

http://www.dialogueislam-chretien.com/t4378-qui-a-tue-mohamed


http://www.asraralislam.com/Les%20secrets%20de%20l'islam/qui_a_tue_mahomet.html
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 17:01

[quote="Doux"]
Citation :
Et tes sources imaginaires de conclusion personnelles sont à prendre ou à
laisser ?
La mort du prophète Mohamed ne peut être comme vous la décrivez car
cela est contraire au coran !
Cher ami,
Bien le nous, c'est pas nous, c'est plutôt vous avec les hadits, nous on n'inventent rien.
Il faut admettre que Mohamed est mort suite à cet empoisonnement, contraire ou pas!!!

Aicha a rapporté : « quand le Messager de Dieu tombait malade, il récitait les Mou’awwidhât (les sourates 113 et 114) et soufflait son haleine sur lui-même et il se frottait les mains sur son corps. Et lorsqu’il fut atteint de sa maladie qui le fit mourir, je récitais les Mou’awwidhât et je soufflais de mon haleine sur lui et passait ma main le Prophète ».15
Mais sa plus grande désillusion fut la mixture infecte qu’il s’était concocté, une sorte d’antibiotique hijazien, qui ne fit guère de miracle : « au nom de Dieu, l’argile de notre terre mélangée à la salive de quelques-uns d’entre nous guérira nos maladies avec la permission de Dieu »16. N’ayant plus aucun espoir, ses proches et lui-même s’en remirent à Dieu.

Les sourates 113 et 114 sont des prière pour Allah de nous protéger contre le diable et tout mal qui provient de ce qu'Allah a créé .
Nous les utilisons à ce jours .Et c'est par la grâce d'Allah que Mohamed saws nous a enseigner de le faire .
Il n'y a aucun diable même satan ne peut résister à ces prière ! je les utilise moi même pour exorciser .
Tu peux lire la translittération en en bénéficier de la protection de Dieu .
Sūrat Al-Falaq
Bismi Allahi arrahmani Arrahimi
113) سُورَة الفَلَق
Qul 'A`ūdhu Birabbi Al-Falaqi [113.1] Dis: ‹Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante, قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ
Min Sharri Mā Khalaqa [113.2] contre le mal des êtres qu'Il a créés, مِنْ شَرِّ مَا خَلَقَ
Wa Min Sharri Ghāsiqin 'Idhā Waqaba [113.3] contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit, وَمِنْ شَرِّ غَاسِق ٍ إِذَا وَقَبَ
Wa Min Sharri An-Naffāthāti Fī Al-`Uqadi [113.4] contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds, وَمِنْ شَرِّ النَّفَّاثَاتِ فِي الْعُقَدِ
Wa Min Sharri Ĥāsidin 'Idhā Ĥasada [113.5] et contre le mal de l'envieux quand il envie›. وَمِنْ شَرِّ حَاسِد ٍ إِذَا حَسَدَ
Sūrat An-Nās

Bismi Allahi arrahmani Arrahimi
114) سُورَة النَّاس
Qul 'A`ūdhu Birabbi An-Nāsi [114.1] Dis: ‹Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ
Maliki An-Nāsi [114.2] Le Souverain des hommes, مَلِكِ النَّاسِ
'Ilahi An-Nāsi [114.3] Dieu des hommes, إِلَهِ النَّاسِ
Min Sharri Al-Waswāsi Al-Khannāsi [114.4] contre le mal du mauvais conseiller, furtif, مِنْ شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ
Al-Ladhī Yuwaswisu Fī Şudūri An-Nāsi [114.5] qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, الَّذِي يُوَسْوِسُ فِي صُدُورِ النَّاسِ
Mina Al-Jinnati Wa An-Nāsi [114.6] qu'il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain›. مِنَ الْجِنَّةِ وَالنَّاسِ

Citation :

En fait Dieu ne lui a pas pardonné de ses actes de cruautés, Mohamed a bel et bien été empoisonné.
Pourquoi ne pas l'admettre plutôt que de contredire hadits?
Comme le montre cette sourate, la mixture qu'on lui a fait avaler n'a pas fait de miracle pour le sauver!

[url=http://www.asraralislam.com/Les secrets de l'islam/qui_a_tue_mahomet.html]http://www.asraralislam.com/Les secrets de l'islam/qui_a_tue_mahomet.html[/url]
Amitié fraernelle

L'historicité de ibn Isaac ( par :ibn Hicham )est très controversé ,il n'y a aucun hadith authentique dans ces récits unilatérales .Personnellement je vois toujours si ces récits qui relatent des fait sont conforme au coran d'Abord et ensuite si il y a d'autre compagnons qui ont dit la même chose !

En plus il n'est ni du temps du prophète ni un musulmans fils de musulman ,mais un chrétiens qui était un esclave d'Irak .Aussi il faut dans ce cas choisir ses sources et voir d'abord le degré de fiabilité .

Meme dans ton hadith (soulligné en rouge brique ) on parle de maladie et non d'empoisonnement ,voici ce qui est arrivé ce jouyr là (mosquée de Lyon)
http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=23883.0

Le Prophète (PSL) reçoit la révélation jusqu'aux derniers instants de sa vie

Anas (R.a) a dit: «Dieu honoré et glorifié n'a cessé de faire des révélations au Messager de Dieu (PSL) jusqu'à sa mort; si bien, qu'au moment de sa mort, il avait reçu le plus de révélations». (Al-Boukhâri, Mouslim)

D'après 'Âicha (R.a): "L'Envoyé d'Allah (PSL) avait près de lui une outre contenant de l'eau. Il se mit à introduire sa main dans l'eau et à essuyer son visage en disant : "Il n'y de Dieu qu'Allâh. La mort a ses affres". (Al-Boukhâri)

Anas a dit: "Au moment de son agonie, le Prophète (PSL) fut très éprouvé. Sa fille Fâtima se mit à dire: "Quel malheur, O père" !
Il lui dit : "Plus d'épreuve pour ton père après ce jour" ". (Al-Boukhâri)

Il (PSL) disait dans ses derniers instants de vie, juste avant de quitter sa communauté: "La prière, la prière, et (le bon comportement envers) vos esclave". (Ahmad 3/117, Ibn Maja n°2697, Ibn Hibban n°1220, déclaré authentique par al-Albani dans Al-Irwa n° 2178)

L'Archange Djibrîl (A.s) vint le voir trois jours avant sa mort, et lui dit : "O Muhammad ! Allâh m'envoie vers toi et te demande ce qu'Il sait mieux que toi et Il dit : comment te trouves-tu ? Il répondit : je me trouve affligé et je me trouve éprouvé. Djibrîl (A.s) revint le deuxième jour, lui posa la même question et il reçut la même réponse. A ces instants l'ange de la mort [Malak al-mawt] se présenta et demanda l'autorisation. Djibrîl (As) dit alors : O Muhammad ! voici l'ange de la mort qui te demande l'autorisation. Il ne l'a jamais demandée à un humain avant toi et il ne la demandera jamais à un humain après toi. Il lui dit : Donne-lui l'autorisation d'entrer et il entra. Il se mit devant lui, et dit : Allâh m'a envoyé vers toi et m'a ordonné de t'obéir. Si tu m'ordonnes de ravir ton âme je le ferai et si tu m'ordonnes de la laisser, je la laisserai. L'Envoyé d'Allâh (PSL) lui dit : tu ferais ça, O ange de la mort ? Il dit : c'est qu'on m'a ordonné d'obéir. Puis Djibrîl (As) ajouta : O Ahmad ! Allâh aspire ardemment à toi. Il dit alors : Fais ce qu'on t'ordonne O ange de la mort ! A ces mots Djibrîl (A.s) dit : Paix sur toi O Envoyé d'Allâh ! [As-Salâmou 'aileyka Yâ RassoulouLLâh] C'est mon dernier passage sur la terre. C'est toi qui était le but de mes venus dans ce bas-monde. » (Al-Boukhâri)


Tout autre chose n'est que mensonge ,ces hadiths authentiques sont le témoignage de la pure vérité ...Et après la vérité il n'y a que l'égarement !

Amicalement .

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 17:31

Citation :
Tout autre chose n'est que mensonge ,ces hadiths authentiques sont le témoignage
de la pure vérité ...Et après la vérité il n'y a que l'égarement !
Donc selon toi, tout ces hadiths ne sont que mensonges ou égarement ?
Dieu ne protège pas la prière des méchants, le savais tu?
Mohamed est bien mort de son empoisonnement par la juive, c'est une réalité.
La juive à bel et bien mit le poison dans la jambe de l'animal,
Mohamed a reconnu lui même qu'elle était empoisonnée!!!
L’inactivité de la toxine dans l’organisme du Prophète pendant plus de trois ans souleva tant de doutes que plusieurs traditions furent fabriquées dans le but d’occulter les véritables causes de la mort et d’appuyer
Couleur marron foncé et pas rouge :!

le récit d’Ibn Ishâq : « Ô ‘Aicha, je sens toujours la douleur provoquée par la
nourriture que j’ai mangé
à Khaybar, et maintenant, c’est comme si le poison avait sectionné mon aorte »,


Donc pourquoi essayer de détourner ce qui est écrit???
C'est bien la nourriture et pas autre chose!!!


Pour ce qui est des révélations...
Nombreuses personnes aujourd'hui atteintes de maladie, ont des révélations, révélations qui s'avèrent inexactes, mais c'est un autre sujet.
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 21:14

Doux a écrit:
Citation :
Tout autre chose n'est que mensonge ,ces hadiths authentiques sont le témoignage
de la pure vérité ...Et après la vérité il n'y a que l'égarement !
Donc selon toi, tout ces hadiths ne sont que mensonges ou égarement ?
Dieu ne protège pas la prière des méchants, le savais tu?
Mohamed est bien mort de son empoisonnement par la juive, c'est une réalité.
La juive à bel et bien mit le poison dans la jambe de l'animal,
Mohamed a reconnu lui même qu'elle était empoisonnée!!!
L’inactivité de la toxine dans l’organisme du Prophète pendant plus de trois ans souleva tant de doutes que plusieurs traditions furent fabriquées dans le but d’occulter les véritables causes de la mort et d’appuyer
Couleur marron foncé et pas rouge :!

le récit d’Ibn Ishâq : « Ô ‘Aicha, je sens toujours la douleur provoquée par la
nourriture que j’ai mangé
à Khaybar, et maintenant, c’est comme si le poison avait sectionné mon aorte »,


Donc pourquoi essayer de détourner ce qui est écrit???
C'est bien la nourriture et pas autre chose!!!


Pour ce qui est des révélations...
Nombreuses personnes aujourd'hui atteintes de maladie, ont des révélations, révélations qui s'avèrent inexactes, mais c'est un autre sujet.
Amitié fraternelle

Pas la peine de le crier CE N'EST PAS UN HADITH ,C'est un récit de la biographie du prophète selon IBN HICHAM des écritures d'IBN ISAAK !


En plus Mohamed est décédé le 13 Rabî` Al-Awwal, de l'an 11 après l'Hégire, soit le 8 juillet 633. Il avait alors 63 ans.Et cela fait sept années après l'empoisonnement !

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 9 Juin - 22:07

Citation :
En plus Mohamed est décédé le 13 Rabî` Al-Awwal, de l'an 11 après l'Hégire,
soit le 8 juillet 633. Il avait alors 63 ans.Et cela fait sept
années après l'empoisonnement !
Cher ami,
Non je ne cri pas, j'ai seulement voulu te faire ressortir que Mohamed est bel et bien décédé du poison mit dans la jambe de l'animal par la juive, puis que tu semblais faire des détours à ce sujet.
Ensuite tu racontes ce que tu veux, mais Ibn Khaldun, tient Ibn Ishaq en haute estime et le cite en premier des trois meilleurs historiens.Lui-même a dit dans des hadiths sahih que ce qui l’aurait tué c’est bien le poison qu’il avait pris !
Voici dans sahih d’El Boukhari ce qui confirme que la mort de Mohamed a été causée par le poison.

Donc on peut dire :

محمد مات متأثرا بالسم البطيء بعد فترة من مضغه قطعة لحم من شاة مسمومة كانت هدية من
اليهودية زينب بنت الحارث .. وكان ذلك انتقاما لمقتل زوجها وأبوها وعمها في غزوة خيبر .. ثم أمر عليه السلام بقتلها .. حسب ما تقول الروايات الإسلامية

Comme tu vois, je t'attendais au tournant avec tes propres histoires, mentionnant que ce que j'écrivais était faux!
C'est bel et bien un hadits, donc soit honnête stp!
Mohamed est resté en vie 3 ans après et pas sept ans comme tu le mentionnes, moi je n'y crois pas du tout, c'est une pure invention de l'Islam, le poison tue très vite, d'ailleurs les autres sont morts très rapidement

Donc si on ne peut pas se fier ce meilleur des historiens et aux hadiths on va t'on dans l'Islam???
Donc arrête un peu d'essayer de t'en sortir par de simples pirouettes car ce faisant tu vas t'enfoncer de plus en plus avec moi.
Je ne veux surtout pas rentrer en lutte avec toi, mais te montrer que l'Islam n'a aucune base solide contrairement à ce qu'enseigne la sainte Bible la parole de Dieu.
Que Dieu te protège dans la vérité, pas dans ce qui ne convient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Lun 10 Juin - 8:20

Doux a écrit:
Citation :
En plus Mohamed est décédé le 13 Rabî` Al-Awwal, de l'an 11 après l'Hégire,
soit le 8 juillet 633. Il avait alors 63 ans.Et cela fait sept
années après l'empoisonnement !
Cher ami,
Non je ne cri pas, j'ai seulement voulu te faire ressortir que Mohamed est bel et bien décédé du poison mit dans la jambe de l'animal par la juive, puis que tu semblais faire des détours à ce sujet.
Ensuite tu racontes ce que tu veux, mais Ibn Khaldun, tient Ibn Ishaq en haute estime et le cite en premier des trois meilleurs historiens.Lui-même a dit dans des hadiths sahih que ce qui l’aurait tué c’est bien le poison qu’il avait pris !
Voici dans sahih d’El Boukhari ce qui confirme que la mort de Mohamed a été causée par le poison.

Donc on peut dire :

محمد مات متأثرا بالسم البطيء بعد فترة من مضغه قطعة لحم من شاة مسمومة كانت هدية من
اليهودية زينب بنت الحارث .. وكان ذلك انتقاما لمقتل زوجها وأبوها وعمها في غزوة خيبر .. ثم أمر عليه السلام بقتلها .. حسب ما تقول الروايات الإسلامية

Comme tu vois, je t'attendais au tournant avec tes propres histoires, mentionnant que ce que j'écrivais était faux!
C'est bel et bien un hadits, donc soit honnête stp!
Mohamed est resté en vie 3 ans après et pas sept ans comme tu le mentionnes, moi je n'y crois pas du tout, c'est une pure invention de l'Islam, le poison tue très vite, d'ailleurs les autres sont morts très rapidement

Donc si on ne peut pas se fier ce meilleur des historiens et aux hadiths on va t'on dans l'Islam???
Donc arrête un peu d'essayer de t'en sortir par de simples pirouettes car ce faisant tu vas t'enfoncer de plus en plus avec moi.
Je ne veux surtout pas rentrer en lutte avec toi, mais te montrer que l'Islam n'a aucune base solide contrairement à ce qu'enseigne la sainte Bible la parole de Dieu.
Que Dieu te protège dans la vérité, pas dans ce qui ne convient pas.

Si Ibn Khaldoun Estime Ibn Ishaq ,moi aussi je l'estime en tant que premier écrivain sur la biographie du prophète saws mais sa biographie ne monte pas au règles sévère que suivent les historiens.
Plusieurs erreurs sont dans sont récit (et NON CES HADITHS) Car il n'est pas un ré-citateur des hadiths mon cher .Et ces récits ne font pas fois en matière de préceptes religieux et lois de la charia .

Et ce que tu apportes en arabe n'est qu'un récits inconnu et s'il est de la Sira d'Ibn Ishaq ,il est un simple récit que tu accepte ,et c'est ton problème .

Citation :

Wikipédia apporte :
Ibn Khaldun, tient Ibn Ishaq en haute estime et le cite en premier des trois meilleurs historiens :(mais là c'est la conclusion de wikipédia )
voici la suite :
« Mais peu d'historiens sont assez réputés pour être tenus pour des autorités : ce sont ceux qui ont fait œuvre originale. On pourrait les compter sur les doigts de la main. Peut-être même ne sont-ils pas plus nombreux que les (trois) voyelles qui indiquent les cas en grammaire arabe. Citons entre autres : Ibn Ishâq, At-Tabarî, Ibn Kalbî... »

et il ajoute Al-Wâqidî et Al-Mas'ûdi, en précisant que les ouvrages de ces deux auteurs sont discutables à certains égards. Pour Ibn Khaldun, le travail de l'historien ne se résume pas à celui des "traditionnistes", c'est-à-dire de ceux qui établissent la chaîne de transmission et le contenu du propos transmis (critique externe) : « la meilleure manière de distinguer le vrai du faux » consiste à faire l'examen critique des faits avant même d'apprécier la crédibilité des informateurs. « Cette critique externe ne devrait intervenir qu'après la critique interne de vraisemblance. Quand un récit est absurde, peu importe le crédit attaché ou non à son auteur »10
En plus "l'immense majorité du contenu historique est d'Ibn Ishaq : l'appellation de Sira d'Ibn Hicham est donc abusive, sinon fautive." il s'agit la d'une déformation du livre original d'Ibn Ishaq qui est introuvable lui et d'autres oeuvres lui appartenant .
Citation :

Les copies de l'original d'Ibn Ishaq


Quatre copies de sa « Sirât Rasûl Allah » ont été faites20 :


  • Deux copies par Al-Bakka’î, un de ses élèves, a été reprise et éditée par Ibn Hichâm, et des copies faites après elles, toutes perdues.
  • Une troisième copie due à Salama ibn-Fadl al-Ansari, cite l'original d'après la copie de Ibn Fadl.
  • Une quatrième copie de l'original fut écrite par Yunûs b. Bukayr en Rayy. Elle fut employée par Ibn al-Athir dans son Usud al-Ghâbah, ce qui veut dire que jusqu'au premier tiers du XIIIe siècle une copie complète de l'original existait encore.

Les originaux ont disparu et seule subsiste la version d’Ibn Hicham.

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Lun 10 Juin - 18:34

mais Ibn Khaldun Lui-même a dit dans des hadiths sahih que ce qui l’aurait tué c’est bien le poison qu’il avait pris !
Voici dans sahih d’El Boukhari ce qui confirme que la mort de Mohamed a été causée par le poison.

Pour mon compte,
Beaucoup de récits ont été trafiqués par les uns et les autres, mais au fond Mohamed a bel et bien été empoisonné par la juive!
Peut être a t'il agonisé un peu plus longtemps que les autres en essayant de ne pas mourir (il avait peur de la mort comme tous le monde) et de se faire des saignées et des remèdes de l'époque, mais force est de constater que Dieu l'a punit de ses actes d'injustice, ce dont il fut empoisonné par vengeance.
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Lun 10 Juin - 20:06

Doux a écrit:
mais Ibn Khaldun Lui-même a dit dans des hadiths sahih que ce qui l’aurait tué c’est bien le poison qu’il avait pris !
Voici dans sahih d’El Boukhari ce qui confirme que la mort de Mohamed a été causée par le poison.

Pour mon compte,
Beaucoup de récits ont été trafiqués par les uns et les autres, mais au fond Mohamed a bel et bien été empoisonné par la juive!
Peut être a t'il agonisé un peu plus longtemps que les autres en essayant de ne pas mourir (il avait peur de la mort comme tous le monde) et de se faire des saignées et des remèdes de l'époque, mais force est de constater que Dieu l'a punit de ses actes d'injustice, ce dont il fut empoisonné par vengeance.
Amitié fraternelle

Ibn Khaldoun n'est pas une autorité des hadiths .
Tu aura bel et bien dire et redire que Mohamed fut mort par le poison ,il n'en est rien .

J'ai tout dit ,passons l'ami .

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Lun 10 Juin - 21:01

Citation :
Ibn Khaldoun n'est pas une autorité des hadiths .
Tu aura bel et bien dire et
redire que Mohamed fut mort par le poison ,il n'en est rien
Figure toi que des milliers d'arabes le mentionnent, tu es bien le seul à dénigrer la vérité,
Mohamed n'était pas un saint,
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mar 11 Juin - 13:17

Doux a écrit:
Citation :
Ibn Khaldoun n'est pas une autorité des hadiths .
Tu aura bel et bien dire et
redire que Mohamed fut mort par le poison ,il n'en est rien
Figure toi que des milliers d'arabes le mentionnent, tu es bien le seul à dénigrer la vérité,
Mohamed n'était pas un saint,
Amitié fraternelle

Il n'y a eu jamais un grand saint que Mohamed ,il est l'AIME d'Allah mon cher ,Allah l'a meme loué dans la bible et le Coran seul ceux qui sont de l'autre coté le rejettent !

Il est celui qui est entré dans le temple d'Abraham avec une myriade de saint avec la loi de feu (la Charia) !
En effet ce sont 10000 compagnons musulmans qui sont venu enlever la paganisme de la Mecque et les 360 idoles érigé aux nom de faux dieux dans le Haram du temple d’Abraham !

« L'Éternel est venu de Sinaï, il s'est levé pour eux de Séir , il a resplendi de la montagne de Paran , et il est venu avec dix-mille saints du Sud [ou de sa main droite] est sortit une loi de feu pour eux. » [Deutéronome 33:2]

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mar 11 Juin - 16:31

Citation :
Il n'y a eu jamais un grand saint que Mohamed
Mon cher bien aimé Ashtar,
T'es aveuglé par l'opposant,
Jésus était saint et parfait,
Hadith le commencement de la création de Dieu,!
Il ne nait personne que Shétan ait touché de son doigt, excepté Jésus dont il essaya sans jamais réussir etc..
Donc il faut arrêter et revenir dans la logique, Mohamed n'a aucune part dans l'ordre Divin Al Imram 128 et de ça tu le sais mais tu fais comme beaucoup, tu te voiles la face!
Mohamed n'a jamais vraiment servit Dieu, mais ses propres intérrêts,quand voudras tu bien regarder les choses en face?
Bien fraternellement dans la Paix de Dieu qui nous unit, amine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Mar 11 Juin - 17:04

Doux a écrit:
Citation :
Il n'y a eu jamais un grand saint que Mohamed
Mon cher bien aimé Ashtar,
T'es aveuglé par l'opposant,
Jésus était saint et parfait,
Hadith le commencement de la création de Dieu,!
Il ne nait personne que Shétan ait touché de son doigt, excepté Jésus dont il essaya sans jamais réussir etc..
Donc il faut arrêter et revenir dans la logique, Mohamed n'a aucune part dans l'ordre Divin Al Imram 128 et de ça tu le sais mais tu fais comme beaucoup, tu te voiles la face!
Mohamed n'a jamais vraiment servit Dieu, mais ses propres intérrêts,quand voudras tu bien regarder les choses en face?
Bien fraternellement dans la Paix de Dieu qui nous unit, amine.

Tu utilise un hadith que Mohamed saws a dit sur son frère jesus -car tu crois que c'est la vérité- pour rejeter Mohamed qui l'a dit ? quel raisonnent tu as ?
Et Le coran dit que Dieu n'associe aucun à son ordre divin meme pas jesus et les évangiles confirment !

Mohamed n'a jamais cherché à etre messager d’Allah ,il est obligé de le faire malgré lui !

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
Doux

avatar

Messages : 481
Points : 536
Réputation : 7
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   Dim 16 Juin - 13:39

Citation :
Mohamed n'a jamais cherché à etre messager d’Allah ,il est obligé de le faire malgré lui !

Cher bien aimé Ashtar,
Le problème vois tu, c'est que de tous temps nombreux ont essayé de bien faire et d'invoquer Dieu d'une manière ou d'une autre, pendant même qu'ils faisaient bien.
Seulement, c'est pas pour autant que Dieu a agréé de tels personnes qui ont fait le contraire de ce que Dieu demande.
Mohamed n'a pas suivit les enseignement du Christ et de ce fait ne pouvait en aucun cas être agréé part Dieu.
Dès que possible je vais ouvrir un sujet, je rentre de congé donc j'ai pas tout à fait fini de ranger à ma maison.Very Happy
Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Preuve que MOHAMAD est vrai prophete (ibn taymiya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FRERE ELYÔN : LE DERNIER VRAI PROPHETE !
» UN VRAI PROPHETE : FRERE ELYÔN !
» FRERE ELYON EST UN VRAI PROPHETE!
» Non musulman mais croyant au Prophete Mohamed sws?
» Un exemple des anneries de J.N.S.R.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam.-
Sauter vers: