DIALOGUE DES RELIGIONS

SUJETS SENSATIONNELS...RÉVÉLATIONS INCROYABLES ...DISCUSSIONS IMBATTABLES...ET AUTRES ...ET AUTRES ... DÉCOUVREZ PAR VOUS MÊMES !

DIALOGUE DES RELIGIONS

DIALOGUE RELIGIONS FORUM DES SCIENCES ET RELIGIONS: UN APPEL AU DIALOGUE DES RELIGIONS
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
bismillah سلام Shalom Paix Découvrez l'Islam comme personne ne vous le dira L'Islam dans la Bible ...dans l’Évangile ...dans le Coran ...et même dans les Veda ! BIENVENUE

Partagez | 
 

 LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE   Mer 14 Mar - 6:24



l'université d'al Qaraouiine



Fatima el Fihriya

Fatima el Fihriya, surnommée Oum al Banine (La mère des deux fils) décédée en 278jc (265h) , est une grande figure de l'histoire du Maroc.
Cette Musulmane croyante et pieuse femme était une riche héritière, à la mort de ses parents,algérienne d’origine elle s'était établie avec ses parents à Fès .El Fihriya a œuvré à la construction de la Mosquée Al Qaraouiyine,une mosquée historique très importante de la ville de Fès. Elle commence les travaux le premier samedi du mois de Ramadan de l'an 245 de l'hégire. Elle jeune durant la construction de cette mosquée.
On reconnait historiquement que le Pape Sylvestre II (Gerbert d'Aurillac), Pape de 999 à 1003, y séjourna dans sa jeunesse pour y faire ses études à la suite desquelles il introduisit les chiffres arabes en Europe.
Maïmonide, médecin et philosophe juif, a vécu également quelques années dans cette ville de fès durant lesquelles il enseigna à la Quaraouiyine. L'œuvre de ce philosophe est une merveilleuse illustration de cette symbiose de la culture judéo-islamique qui avait prévalu en Andalousie, et trouvé un écho similaire à Fès.
La mosquée el-Qaraouiyin qui est aussi une université,et elle est reconnue comme étant la plus ancienne université dans le monde, encore en activité.
Fès est toujours appelée la Zaouïa. Le voyageur qui venait de loin savait qu'en arrivant aux portes de la ville, c'est à son fondateur et à son saint roi lui-même qu'il demandait l'hospitalité. Pour lui, Fès est la ville de Moulay Idriss .
Cette ville doit sa rénommée en effet à Falima El Fihriya (oum Al Banine) en construisant une édifice qui reste pour le monde le minaret le plus ancien qui appel à la science à la religion Hanif d'Abraham .






_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: MERYEM CHAHID   Mar 27 Mar - 7:28

Meryem Chadid, première femme marocaine astronome à fouler le sol de l'antarctique
Elle a aussi décrit la longueur du trajet parcouru pour atteindre la station Concordia située au «Dôme C» qui se trouve sur le plateau continental Antarctique distant de 1100 km de la base Dumont d'Urville (base Française) et de 1200 km de Terra Nova Bay (base Italienne), ainsi que la rudesse des conditions météorologiques.
La vocation de Concordia est de permettre à la communauté scientifique internationale de réaliser des programmes de recherche et d'observations uniques dans de nombreux domaines, a précisé pour sa part l'astronome français, Jean Vernin.
M. Vernin dirige, en collaboration avec un laboratoire marocain, le projet franco-marocain «SIDAR» qui consiste en un appareillage radar capable de mesurer la qualité du ciel, critère indispensable pour choisir l'emplacement des futurs grands télescopes. Deux sites dans l'Anti-Atlas marocain ont été retenus pour accueillir des télescopes, a-t-il fait savoir.
machaaallah

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
ASHTAR
ADMIN
avatar

Messages : 1288
Points : 1630
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/03/2012
Localisation : MAROC

MessageSujet: TOURIA CHAOUI   Mar 27 Mar - 12:13

Touria Chaoui née en 1936 et morte en 1956, est la première marocaine pilote d'avion.
Née d'une famille de la bourgeoisie marocaine de Fès, Depuis son plus jeune âge, Touria avait la passion pour tout ce qui volait, sensible au moindre bruit d'un avion survolant la médina de Fès.
Dès son enfance elle aimait les aéroplanes, cette passion va s'intensifier jusqu'à l'exigence de prendre des cours de pilotage après son brevet. C'était à la base de Tit Mellil à Casablanca où elle a fait ses cours de pilotage,. Le Maroc était alors sous colonisation française , il fut difficile d'inscrire une jeune fille marocaine à cette école, réservée à l'élite française vivant au Maroc. C'est grace aux démarches de son père Abdelwahed Chaoui, journalistes marocains d'expression française mais aussi écrivain, metteur en scène que Touria Chaoui fut admise dans cette base aéronautique.
En 1952, âgée de seize ans, Touria était consacrée première aviatrice marocaine. Elle était en réalité la première aviatrice du monde arabe. Elle a réussi, malgré les obstacles liés à sa condition de jeune marocaine, les épreuves de l'école de Tit Mellil.
Les journaux du monde entier ont relaté l'évènement. Touria reçut les félicitations de toutes les organisations féminines. Le roi du Maroc, Mohamed V l'a reçu au palais pour la féliciter, ainsi que les princesses lalla Aicha et lalla Malika.
Le 1er mars 1956 elle est assassinée devant le domicile familial et devant son frère . Elle n'avait que 19 ans. Le Petit Marocain raconte : « L’assassin et un complice, après avoir perpétré leur forfait, prennent la fuite, tirant un deuxième coup de feu pour stopper les passants qui voulaient les prendre en chasse. Ils se perdirent dans les rues de la médina».

Quelques jours plus tard, les journaux ont annoncé que des suspects avaient été arrêtés en relation avec cet assassinat et qu’ils étaient interrogés au siège de la province. Information démentie, peu après.
Foxtrot Aviation, entreprise française spécialisée dans la formation au pilotage et les vols publicitaires, a, en 2007, annoncé son intention de donner à l’une de ses escadrilles le nom de Touria Chaoui.

_________________
"ادع الى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي احسن ان ربك هو اعلم بمن ضل عن سبيله وهو اعلم بالمهتدين "
" Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés."
(Les Abeilles v.125)
http://brouk.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://religions.religionboard.net
tinhinane

avatar

Messages : 361
Points : 487
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE   Mar 11 Aoû - 17:27



Citation :
Une Constantinoise perce le secret de la construction des pyramides

Assia Bennouar-Benabdedaïm est médecin généraliste (omnipraticien), mais qui en parallèle est passionnée d'archéologie et de civilisations anciennes, entre autres, égyptienne. Ce qui l'a menée à faire des recherches sur des questions jamais résolues sur la construction des pyramides. Elle détient un brevet de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) n° 59-55 sous l'intitulé: «Technique de construction d'une pyramide en pierre quelle que soit la surface de sa base». Nous l'avons rencontrée après l'obtention du brevet le 20 décembre dernier. Elle nous livre cet entretien.

- Comment en êtes-vous arrivée à faire une telle découverte ?

Les questionnements qui ont donné des insomnies aux scientifiques concernent la déviation inexpliquée de l'axe vertical central de la pyramide lorsqu'ils ont voulu la réaliser en miniature. En fin de construction son sommet ne correspondait jamais au centre des diagonales du carré de sa base, contrairement à celle de Khéops. Le médecin égyptien qui l'a construite n'avait pas d'instruments comme l'astrolabe, le mètre-ruban, la boussole, etc. Le mystère et le génie résident dans l'alignement nord-sud de la pyramide de Khéops (2650 av. J-.C.), sans boussole, avec une erreur de 3' d'écart, donc plus précis que celui de Greenwich (9' d'écart).

Comment ont-ils pu réaliser un carré parfait sur le sol de 230m de côté, sans outils de précision ? Comment expliquer l'existence d'interstices, parfois de 10 à 15 cm entre les blocs de pierre, découverts grâce à la percée d'Al Maâmoun (calife abbasside 786-833), sans que cela n'affecte la précision de la construction?

Dans mon travail, j'explique cela par le fait qu'on avait d'abord achevé le sommet, puis les assises immédiatement inférieures, pour redescendre jusqu'au niveau du sol. C'est un peu comme débâtir en couture…

- Votre travail a soulevé beaucoup de scepticisme, comment avez-vous réagi ?

Pas seulement du scepticisme, de la moquerie. Seules deux personnes ont cru en moi: mon époux, et une amie qui se trouve au Canada. Mais ça ne m'a pas découragée; sur les conseils de l'ex-wali de Constantine, je suis passée par l'Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI), et j'ai payé pour qu'ils soumettent mon travail à l'OMPI. Le brevet m'est parvenu après 18 mois d'étude de l'Organisation.

- Quel est votre souhait après la reconnaissance de votre travail ?

Qu'on me donne les moyens de réaliser un prototype d'édifice pyramidal triangulaire, comme une mosquée par exemple, qui drainera plein de touristes. Le président de la République rêve d'une mosquée qui résisterait 150 ans, moi je veux construire un édifice qui défiera le temps, qui sera encore debout dans 5000 ans…

source : http://www.djazairess.com/fr/elwatan/304452

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinhinane

avatar

Messages : 361
Points : 487
Réputation : 18
Date d'inscription : 14/06/2012
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE   Mar 11 Aoû - 17:29



l’Édifice débâti : La technique de construction de la pyramide de Khéops

La pyramide de khéops est la seule des sept merveilles du monde antique qui persiste à résister au temps, c’est le plus vieux monument au monde jamais construit par l’homme, il a laissé perplexe bon nombre de scientifiques quant à la technique utilisée par ces pharaons pour batir de telles merveilles architecturales jamais égalées et jamais reconstruites alors que les outils et moyens utilisés pour cela étaient rudimentaires puisque l’Egypte sortait tout juste du neolithique ! Le livre que je vous propose ici est basé sur une technique brevetée répondant en détail aux questions tel que : comment ont-ils tracé un carré parfait au sol de 230 m² dont les cotés sont dirigées vers les quatres points cardinaux sans boussole ni astrolabe ?! ou encore mieux comment ont-ils pu construire la pyramide rhomboidale car c’est loin d’etre un affaissement du toit ?! pour finalement expliquer comment ils ont pu construire tout cela sans metre ruban, ni poulie ni roue ?! sans oublier la résolution de bien d’autres problemes techniques que pose la construction de la pyramide de khéops ; bonne lecture car vous y trouverez la réponse à ce qui vous a longtemps tourmenté et mieux encore... -Assia Bennouar-

_________________
قال ابن القيم رحمه الله : لو نَفَعَ العلمُ بلا عمل لمَا ذمَّ الله سبحانه أحبارَ أهل الكتاب، ولو نَفَعَ العملُ بلا إخلاص لمَا ذمَّ المنافقين
**********************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES GRANDES FEMMES MUSULMANES DE L'HISTOIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crimes d'honneur: le martyre des femmes musulmanes
» Vierge Marie : Parle aux femmes musulmanes, j’ai besoin d’elles ! (Monique Marie)
» Pourquoi les femmes musulmanes.
» La médecine et la santé de la femme a travers la sounnah ...
» Canada : un site éclairant...!...!...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIALOGUE DES RELIGIONS  :: VIE DU FORUM :: Enseignement et Débat Interne :: ISLAM HANIF:La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam.-
Sauter vers: